Jean-Yves Hayez Jean-Yves Hayez Jean-Yves Hayez Jean-Yves Hayez

Des enfants

violeurs

"laissés pour compte".

* biographie et recueil de publications scientifiques du professeur Jean-Yves Hayez.
   cochez nouveautés pour voir les textes les plus récents

" La vraie trahison est de suivre le monde comme il va et d'employer l'esprit à le justifier." Jean Guéhenno.

Jean-Yves Hayez
a le plaisir de vous proposer



Des enfants violeurs «laissés pour compte»



Des enfants violeurs "laissés pour compte"
http://www.lexpress.fr/info/quotidien/actu.asp?id=471528
L'Express lundi 19 mai 2008, mis à jour à 19:52
Propos recueillis par Marie Rostang

Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre, réagit pour LEXPRESS.fr au viol, par deux garçons âgés de 11 et 12 ans, de la soeur de 10 ans de l'un d'entre eux. Il estime qu'il ne faut pas "céder à l'indignation sociale".

Deux garçons âgés de 11 et 12 ans domiciliés à la Queue-les-Yvelines ont été mis en examen, le 13 mai, pour le viol de la sœur de l'un d'entre eux, âgée de 10 ans. Ils avaient filmé l'agression à l'aide d'un téléphone portable et diffusé les images dans leur collège. Alors que cette affaire suscite une vive émotion, Jean-Yves Hayez, pédopsychiatre, docteur en psychologie et auteur notamment du livre La Destructivité chez l'enfant et l'adolescent (éditions Dunod), revient sur les comportements sexuels déviants de certains mineurs.

Les enfants violeurs sont-ils conscients de la gravité de leurs actes?

La plupart du temps, ils sont conscients de l'interdit mais n'ont pas vraiment intégré la souffrance de l'autre. Ils n'ont pas en eux la notion de respect de l'intégrité de l'autre. Ce sont souvent des jeunes livrés à eux-mêmes, un peu laissés pour compte, lâchés dans une société hyper-sexuée, où le désir est omniprésent. Tous les ingrédients sont réunis pour qu'ils fassent quelque chose d'interdit, sans pour autant avoir une conscience profonde de la gravité sociale de leur acte.

Comment en viennent-ils, si jeunes, à avoir des comportements aussi déviants?

Ces jeunes agresseurs sexuels sont quasiment toujours des enfants qui n'ont pas été beaucoup respectés eux-mêmes. Non pas qu'ils soient forcément maltraités Disons plutôt qu'ils passent au second plan dans les familles. On ne s'occupe pas d'eux, on les laisse seuls. Comme ils ne se sont jamais sentis importants aux yeux de leurs proches, ils ont du mal à accorder de l'importance à "l'autre".

De façon beaucoup plus rare, certains peuvent avoir besoin, à un moment, de faire quelque chose de destructeur, d'expérimenter le pouvoir du mal qu'ils ont en eux. Là, on peut parler de comportement de perversité. Ceux-là passeront à l'acte une fois, puis ils ressentiront un regret immédiat et n'agiront plus de la sorte.

Enfin, il existe aussi des enfants qui éprouvent un besoin récurent de faire l'expérience du mal. Ceux-là ont généralement fait souffrir d'autres êtres vivants, comme les animaux, avant de passer à l'acte sur des humains. Mais ces cas sont très rares.

Dans l'affaire révélée récemment, les garçons avaient semble-t-il visionné un film pornographique. Un film peut-il être un élément déclencheur?

Chez les enfants bien structurés, le fait de visionner un tel film n'a pas d'incidence dans la réalité. Mais pour des gamins peu socialisés, démangés par des pulsions sexuelles liées à la puberté, un film pornographique peut avoir l'effet d'un catalyseur. Les images n'entraînent pas le passage à l'acte, mais constituent un coup de pouce. Elles donnent aussi le "modèle technique" à ces jeunes sans expérience.

Comment réagir face à ces enfants agresseurs?

Il faut déjà comprendre à quel point ils ont eu une intention de destruction morale vis-à-vis de la victime. Et revoir avec eux ce qui est autorisé et ce qui est défendu par notre société. Bien sûr, il faut aussi une sanction, mais celle-ci doit être proportionnelle à l'intentionnalité de l'acte et au préjudice subi par la victime. Surtout, il ne faut pas céder à l'indignation sociale, mais imaginer quelque chose de constructif, de l'ordre du dédommagement. L'idée de travail d'intérêt général peut être bénéfique. Réparer leur erreur par un travail pour la communauté sociale peut les aider à surmonter leurs fautes.



Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 

Création le 23 mai 2008.
Dernière mise à jour le dimanche 04 avril 2010.
DS.ds


 


Fin du dossier























































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 
Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 

































































































































































































Bravo de m'avoir trouvé

Félicitations

Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.



... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ... a été retirée par souci de simplicité.







Vérification d'accessibilité

Le site est bien visible avec Internet Explorer 3.0 et plus et Netscape ( quelques instructions ignorées )

Vérification faite avec windows 3.0/95/98/XP

La présentation est prévue pour écran 640x480 mais est encore correcte avec les écrans plus grands 1600x1200 ou autres.


Mes plus vifs remerciements vont à mon webmaster, le docteur Guy De Saedeleer : sans sa créativité et son infatigable persévérance, ce site n'existerait pas.
Ce 22 septembre 2008,
Jean-Yves Hayez

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 







































































































































































































































































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 
Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 




















































































































































































Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.



... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ... a été retirée par souci de simplicité.








Vérification d'accessibilité

Le site est bien visible avec Internet Explorer 3.0 et plus et Netscape ( quelques instructions ignorées )
Vérification faite avec windows 3.0/95/98/XP

La présentation est prévue pour écran 640x480 mais est encore correcte avec les écrans plus grands 1600x1200 ou autres.


Mes plus vifs remerciements vont à mon webmaster, le docteur Guy De Saedeleer : sans sa créativité et son infatigable persévérance, ce site n'existerait pas.
Ce 22 septembre 2008,
Jean-Yves Hayez

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 
























































































































































































































 

liste des mots-clés du site au 28 septembre 2005.

abus sexuel, accompagnement éducatif, adolescents abuseurs, adolescents, allégation d'abus sexuel, angoisse de séparation, angoisse, anxiété, assuétude, autorité parentale, beaux-parents, besoins psychiques des enfants, bizarrerie sexuelle infantile, cadre thérapeutique, confidences, confidentialité, conformisme, culpabilité, debriefing collectif, délinquance, dépendance, dépression, destructivité, deuil compliqué, deuil pathologique, éducation sexuelle, enfant abuseur, enfants, énuresie, éthique, équipes SOS-Enfants, famille, famille reconstituée, Familles restructurées, guerre, identité, infanto-juvénile, intervention de crise, Jean-Yves Hayez, jeux sexuels, livres, mendiants, mort, mort d'un proche, mots-clés, pédopsychiatrie, perversion sexuelle infantile, perversion sexuelle, peur, pornographie, protection, psychiatrie de liaison, psychothérapie, publications, relation de soin, réparations, réseau de santé, sanctions, secrets de famille, séparation parentale, sexualité infantile, sexualité normale, signalement, soins pluridisciplinaires, stress, SOS-enfants, suggestibilité, syndrome de stress post-traumatique, traumatisme psychique, trouble de l'endormissement, trouble du comportement, trouble psychique, urgences, violence, vulnerabilité.