" J'ai vu Saint Nicolas -
y faisait caca "



Jean-Yves Hayez (1)    

Chez les tout-petits, au moins jusque six-sept ans, l'imagination est souvent au pouvoir. A cette époque de la vie, une manière dont travaille l'intelligence, colorée d'affectivité, c'est d'imaginer.

Chez certains enfants c'est vraiment débordant ... chez d'autres, c'est plus mesuré mais, s'il n'y a pas de lourde pathologie mentale, comme dans l'autisme, chez tous, l'imagination est toujours à l'œuvre. Parfois, l'enfant la contrôle : il se crée des images, des récits, des explications « issus de sa seule imagination » Parfois, il est envahi par des productions imaginaires qui lui échappent très largement et dont alors, il se passerait bien : « Il y a un monstre en dessous de mon lit »

Trésor, trésor plus souvent que cadeau empoisonné, trésor nouveau, fragile, en partie partagé avec les adultes, en partie avec les copains, qui ensemble, discutent gravement des produits de leur imagination à chacun « Est-ce vraiment possible que Saint Nicolas faisait caca ? Y a-t-il un dragon dans le bois ? Et puis les bébés, comment ça sort ? » Trésor en partie gardé secret aussi, comme une certitude joyeuse et non-partageable, ou comme une conviction douloureuse.

Pourquoi cette efflorescence de l'imaginaire, au moins dans les premières étapes de la vie ?

D'abord et avant tout, parce que l'être humain veut comprendre la nature et la raison d'être de la réalité dans laquelle il se meut ( C'est quoi ? Pourquoi ? Comment ça marche ? ) Au début, il est loin d'avoir reçu les informations « objectives » qui meubleront progressivement sa connaissance du Réel telle qu'elle est partagée par sa communauté de vie. Et il meuble ses lacunes en les remplaçant par des « vérités imaginaires » - Se créer des explications et scénarios, plutôt que rester dans l'angoisse insupportable de l'inconnu !

Et cette fonction substitutive autonome ne va pas seulement s'exercer au bénéfice de la curiosité scientifique, loin de là ! Quand l'enfant éprouve un sentiment dont il ne sait que faire, quand une idée difficile parce que conflictuelle se fait jour en lui, quand une expérience pénible l'assaille, il s'apaise, il se donne des solutions mentales en faisant marcher son imagination : Je suis toujours rabroué, battu par les plus grands ? Me voici général d'invincibles armées.

Même les contenus imaginaires qui ont l'air d'envahir douloureusement l'enfant, on peut se demander s'il ne se les crée pas quand même, pour échapper à des vécus encore plus pénibles. Plutôt que de vivre une sourde angoisse sans objet, il s'invente un monstre sous le lit !

Mais tout n'est pas toujours si sombre. Au moins autant de petits enfants se racontent de temps en temps des histoires merveilleuses, dont ils sont les héros directs ou dont les héros leur ressemblent passablement, des histoires où ils comblés de biens, d'amour, de reconnaissance ou de pouvoir et où interviennent des personnages fantastiques et bienveillants. Histoires qu'ils sucent de leur pouce, ou qu'ils brodent à partir d'un film ou d'un dessin animé, d'une histoire racontée, d'une allusion faite par des adultes. En ces fins d'année, inutile de rappeler que Saint Nicolas puis le père Noël sont souvent du lot, que la famille de l'enfant soit de culture chrétienne ou non.

Comment bien accompagner ce travail de l'imagination ? Bah, en sachant qu'il existe, tout simplement, et en le favorisant à l'occasion : « On disait qu'une fée allait venir et ... » Ce peut déjà être positif que l'enfant se ressource, se console, se rassure dans des solutions imaginaires, plutôt que de s'abandonner momentanément à l'angoisse, à la dépression, à la rage ... Sans en faire une solution de facilité systématique pour autant : sans critiquer les constructions imaginaires de l'enfant, nous pouvons parfois les décoder comme un signal d'alarme : il ne s'affirme jamais que via des dessins très guerriers, par exemple, oui, bon, d'accord, mais comment l'encourageons-nous à s'affirmer aussi dans sa vraie vie sociale ?

Par ailleurs, je suis persuadé qu'il ne faut jamais faire violence sur l'enfant pour qu'il livre les parties de son monde imaginaire qu'il voudrait garder pour lui.

Par ailleurs encore, il est toujours blessé si l'on se moque de son imagination, si on le disqualifie à son sujet, si l'on veut lui montrer lourdement qu'il se trompe. Ca ne veut pas dire pour autant l'abandonner à ses imaginations les plus pénibles. Non, il n'y a pas de loups en Belgique. Mais on peut faire évoluer un petit vers plus de réalisme de sa pensée sans le ridiculiser parce qu'il croit à du fantaisiste pour le moment ni même sans vouloir qu'il change d'avis tout de suite.

Certes, dans un certain nombre de domaines « scientifiques », qui concernent le concret de la vie, nous devons donner et redonner des informations objectives sobres, pas trop détaillées, à la portée de ses grandes préoccupations : à quatre, cinq ans, il doit avoir entendu que les bébés sortent par la quiquine ( ou par césarienne, s'il a déjà été associé à cette expérience ) donc pas par le derrière, mais inutile de lui expliquer la différence entre une fellation chez les gays et une chez les hétéros : laissons cela à Rachida Dati ! Et ce que l'on constate souvent, c'est que nos informations « objectives » mettent un certain temps à s'ancrer en lui et à devenir les références de son savoir. Mais bon ... c'est ainsi ! Et donc la petite fille de quatre ans qui a perdu sa maman ne cessera pas ipso facto de croire que celle-ci reviendra après la Noël, après un grand voyage même si, avec toute la délicatesse dont on se sent capable, on lui a expliqué l'irréversibilité de la mort des corps.

Et pour Saint Nicolas, me demanderez-vous ? Bah, en ce qui me concerne, je n'ai jamais été pressé d'éradiquer ce coin de merveilleux de l'esprit des enfants. Je préfère qu'ils conservent en eux une part de rêve, une part de conte de fées, plutôt que de les transformer vite fait bien fait en super-ordinateurs rationnels. Je pense même que, avec mon épouse, nous avons été de ces parents gros menteurs qui ont dit, au moment des doutes : « Oui, certains enfants ne croient plus en Saint Nicolas. Et quand on n'y croit plus, on ne reçoit plus de cadeaux ! » Et figurez-vous que mes enfants y ont crû jusqu'à leur entrée dans l'adolescence.

Echange de courriel autour de l'imagination

L'on sait combien l'imagination des enfants peut être fertile, entre autres pour comprendre progressivement les mystères du monde et échapper à l'angoisse de l'ignorance, parfois en échafaudant des théories des plus fantaisistes
- C'est ainsi qu'une petite fille de quatre ans se représente à sa manière l'origine du bon lait , ce qui n'est pas sans inquiéter sa maman ...

Notes

(1). Psychiatre infanto-juvénile, docteur en psychologie, professeur émérite à la Faculté de Médecine de l'Université Catholique de Louvain, premier chef du service de Psychiatrie Infanto-Juvénile des Cliniques universitaires Saint-Luc.
Courriel : jyhayez@uclouvain.be

Mots clé

IMAGINATION, rêverie, constructions imaginaires, productions imaginaires, compensations imaginaires.

Si vous voulez en discuter avec moi

Pour télécharger en Word 2000

Retour au menu princeps
Retour au début

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 

Création le 29 octobre 2010.
Dernière mise à jour le dimanche 15 décembre 2013.
ds.ds


 


Fin du dossier























































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 

































































































































































































Bravo de m'avoir trouvé

Félicitations

Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.


... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ...

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 







































































































































































































































































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 




















































































































































































Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.


... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ...

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 
























































































































































































































 



* Cocher le paragraphe pour y accéder immédiatement.

Plan.     ici

Résumé - Abstract - Resumen.     ici

Mots clés.     ici

Bibliographie.     ici

Notes.     ici

Télécharger.     ici

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































RESUMES.

Résumé en français : Résumé.     ici

Résumé en anglais : Summary.     ici

Résumé en néerlandais : Samenvatting.     ici

Résumé en espagnol : resumen.     ici



Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































PLAN.

Cochez ici pour voir le texte original et intégral immédiatement sur votre écran.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
CONCLUSIONS.


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































- Notes automatiques. -

.
.
Note *.


(*).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


































.
.
Note **.


(**).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


































.
.
Note ***.


(***).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


































.
.
Note 1.


(1). Psychiatre infanto-juvénile, docteur en psychologie, professeur émérite à la Faculté de Médecine de l'Université Catholique de Louvain, premier chef du service de Psychiatrie Infanto-Juvénile des Cliniques universitaires Saint-Luc.
Courriel : jyhayez@uclouvain.be


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier






















































































































































































.
.
Note 2.


2. En effet, il est presque impossible qu'il y ait eu une réelle pénétration. Je fais l'hypothèse raisonnable qu'Elodie n'en aurait pas supporté la tentative, et que seul, un garçon de cet âge très perverti par des aînés aurait su comment s'y prendre, voire la forcer. Par contre, ils se sont probablement mis l'un sur l'autre, et il y a eu contact génital intime.



Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.

 


Fin du dossier






















































































































































































.
.
Note 3.


(3). Entre autres, qui a eu l'idée de « faire le sexe comme les grands » ? Et d'où l'a-t-il appris ? La réponse a des chances d'être banale (vidéo, TV) et l'initiateur peut être le garçon ... ou la fille, mais on ne peut pas exclure un point de départ davantage traumatique (abus)



Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps
Retour au début
 


Fin du dossier






















































































































































































.
.
Note 4.


(4).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 5.


(5).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 6.


(6).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 7.


(7).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 8.


(8).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 9.


(9).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.
 

- Bibliographie automatique. -


.
.
Bibliographie numéro 1.


1.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 2.


2.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..




je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 3.


3.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 4.


4.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 5.


5.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 6.


6.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 7.


7.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 8.


8.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 9.


9.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 10.


10.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..




je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 11.


11.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 12.


12.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 13.


13.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 14.


14.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 15.


15.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 16.


16.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 17.


17.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 18.


18.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 19.


19.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 20.


20.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 21.


21.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 22.


22.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 23.


23.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.
 


Fin du dossier























































































































































































Pour télécharger ce site ...

...


... en format traitement de texte, vous avez les choix suivants :

Format word 8

Format pdf.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir

Retour au menu princeps
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be




Fin du dossier






















































































































































































liste des mots-clés du site au 28 septembre 2005.

abus sexuel, accompagnement éducatif, adolescents abuseurs, adolescents, allégation d'abus sexuel, angoisse de séparation, angoisse, anxiété, assuétude, autorité parentale, beaux-parents, besoins psychiques des enfants, bizarrerie sexuelle infantile, cadre thérapeutique, confidences, confidentialité, conformisme, culpabilité, debriefing collectif, délinquance, dépendance, dépression, destructivité, deuil compliqué, deuil pathologique, éducation sexuelle, enfant abuseur, enfants, énuresie, éthique, équipes SOS-Enfants, famille, famille reconstituée, Familles restructurées, guerre, identité, infanto-juvénile, intervention de crise, Jean-Yves Hayez, jeux sexuels, livres, mendiants, mort, mort d'un proche, mots-clés, pédopsychiatrie, perversion sexuelle infantile, perversion sexuelle, peur, pornographie, protection, psychiatrie de liaison, psychothérapie, publications, relation de soin, réparations, réseau de santé, sanctions, secrets de famille, séparation parentale, sexualité infantile, sexualité normale, signalement, soins pluridisciplinaires, stress, SOS-enfants, suggestibilité, syndrome de stress post-traumatique, traumatisme psychique, trouble de l'endormissement, trouble du comportement, trouble psychique, urgences, violence, vulnerabilité.