BICE Belgique
Fiches Droit de l'enfant N° 1


« S'envoyer en l'air, sous l'œil des caméras »



La vignette clinique problématique : Les adolescents aiment les activités à risque. Certaines de celles-ci ont pour but de « faire éclater » les limites du corps. C'est, par exemple, le but de bien des « défonces », celui de la pratique sans protection des sports extrêmes, ou encore d'affrontements très dangereux de la nature.

Et il y a aussi, pour une partie des motivations qui en rendent compte, certaines auto-agressions du corps où il s'agit de le dompter, d'ignorer sa douleur : brûlures, scarifications and co.

Parmi celles-ci, la suspension ( elle figure à titre de rite initiatique dans le film Danse avec les loups , K. Costner, 1990 ) : on fait entrer et sortir un grand crochet sous la peau du thorax ou du dos, on le relie à un harnachement ( qui se vend dans le commerce, chez certains tatoueurs, dans les magasins SM ) L'on y suspend un certain temps le corps, dénudé ou à moitié. Ou/et l'on exerce des tractions dessus. Mieux qu'à Guantanamo !

L'activité nécessite la prise d'images qui l'immortalisent, donc l'un ou l'autre témoins ( C'est quasi obligatoire comme dans le happy slapping )

C'est dans cette position, flottant ( ?? ) en l'air, qu'un père a découvert par hasard son fils Jérémie ( dix-sept ans ), car ici le culte de l'image était tel que Jérémie et une équipe TV s'étaient mis d'accord pour filmer l'expérience et la passer à l'écran.

Le père a déposé plainte et la journaliste est poursuivie au pénal. Chef d'accusation : « Avoir incité l'adolescent à un comportement dangereux » Mais au fond, ce chef d'accusation n'est pas le plus important. On aurait pu penser à « Non assistance à personne en danger » Ou encore à un chef d'accusation qui porte sur la diffusion de telles images ( délit dont je ne suis pas sûr qu'il existe actuellement )

Evidemment la bonne journaliste se défend en disant qu'elle n'a pas voulu faire de l'audimat, mais mettre en garde contre la pratique : faire de la prévention, en quelque sorte : les travailleurs sociaux apprécieront ...

Question : Qu'aurait été et que pourrait être à l'avenir, la promotion des droits de l'enfant face à ce type de conduite à risque et sa promotion filmée ?

I. Les atteintes aux droits de l'enfant sont manifestes :

- Atteinte gratuite de l'intégrité physique du corps de Jérémie ; Le jeune s'expose même à des dommages durables (cicatrice ; infection ... )

- Irrespect de « la dignité » du corps, présenté ici comme pur objet de jouissance, occupé à se détériorer et donné en spectacle dans le cadre d'une activité perverse et risquée. La personne de Jérémie n'offre aucun intérêt ; seul son corps à moitié dénudé et auto-martyrisé est « vendu » comme excitant.

Certes, l'enfant, ses performances ou/et son corps se donnent régulièrement en spectacles légitimes, avec le consentement de tous. Mais lorsque le spectacle est légitime, la personne est toujours prise en compte au delà du plaisir des yeux du spectateur : valorisation ; promotion du bien-être ; récréation avec des limites de convenance.

Ici, le spectacle n'est donné que pour exciter les spectateurs (sensationnalisme, plaisir de l'éclatement des limites, excitation sexuelle ... ) Il n'existe pas de tiers qui parlerait, régulerait : la limitation du processus à une prise d'images empêche la possibilité pour l'adulte présent de donner son témoignage.

- Dans le chef des adultes témoins, tolérance pour - et même encouragement à - l'accomplissement d'une activité perverse (jouissance masochique couplée à de l'exhibitionnisme ; jouissance de fonctionner sans limites)

Masochiste ? Pas certain néanmoins ... pas clair en tout cas. Il existe peut-être une érotisation de la douleur chez Jérémie, mais ce qu'il érotise surtout - au sens large du terme du moins - c'est la capacité de son corps et de son être à encaisser la douleur physique et à passer au travers pour faire un exploit : Le plaisir exhibitionniste réside plutôt dans son endurance. Jusqu'à quel point est-il conscient qu'il provoquera chez une partie des spectateurs, non seulement une admiration trouble, mais aussi l'excitation d'une sexualité archaïque sadique ?

Le mineur est laissé par eux dans l'illusion : droit qu'il se donne à disposer totalement de soi ; à ne plus reconnaître de limites ; droit à se faire du mal ...

Deux groupes d'adultes au moins n'exercent pas de fonction limitante, contenante, parlante face au mineur : ceux qui mettent l'appareillage en location (ici, un tatoueur) et l'équipe qui filme la scène : inutile de prendre le journaliste comme bouc-émissaire, ils sont tous co-responsables.

II. Les raisons d'être de cette transgression à plusieurs sont multiples

Cfr, dans l'article ci-annexé ( « Allez, va, je m'y risque » ), le chapitre consacré aux facteurs d'explication. Nous avons particulièrement relevé :

A. Chez Jérémie (qu'il ne faut pas faire quitte de sa part de responsabilité !)

- Besoin de reconnaissance, peut-être désespéré, recherché par des moyens extrêmes et absurdes. Reconnaissance par les autres ... et par soi : nous pouvons penser qu'il cherche à se trouver et à se réapproprier soi-même ... se créer une identité exceptionnelle, en repoussant les limites conventionnelles et en s'en inventant de nouvelles, auto-créées ... à l'extrême du pensable.

- Besoin de jouissance (masochique ... exhibitionniste), sans être retenu par la Loi.

- Auto-violence, auto-agression (qui pourrait signifier qu'existe un sentiment de non-valeur plus radical, conscient ou inconscient)

B. Possible échec, pour les groupes proches et restreints, comme la famille, à (contribuer à) construire l'identité de l'adolescent.

C. Besoin d'images sensationnelles, d'excitations troubles, à la limite du sexuel dans le chef du public, et servilité des médias face à ce même public.

III. Les tâches positives qui ont été menées et celles auxquelles ce cas invite

A. Le père a porté plainte contre la journaliste. Cette attitude nous semble positive. Enfin, une prise de responsabilités qui, face à l'adolescent, permet de reparler de la Loi, du plaisir et de l'articulation entre Loi et plaisir.

Nous espérons que sa sollicitude a été plus loin et que sa parole d'homme et d'éducateur s'est couplée d'une sanction constructive pour le jeune, d'une sollicitude pour son état de santé mentale, ainsi que pour ses occupations socio-récréatives et pour ses projets destinés à gagner de la reconnaissance sociale.

B. Au-delà de ce fait précis, se posent à tous les adultes compagnons de route des jeunes des questions comme :

- Le dialogue autour de la liberté de choix, le droit à disposer de soi, le plaisir ;

- La place positive que nous reconnaissons aux jeunes ou notre indifférence à leur égard ; ce que nous faisons de leur besoin de reconnaissance sociale ;

- Notre attitude face aux risques qu'ils prennent (cfr l'article joint)

C. Il faut interpeller le monde des médias. La convention des droits de l'enfant dit qu'ils peuvent contribuer au bien-être de ceux-ci. Elle ne dit pas qu'ils doivent s'interdire de provoquer ou d'amplifier son mal-être. Cela semble aller de soi, mais ...

L'ordre des journalistes pourrait :

- Poser des limites à la recherche de sensationnalisme ;

- Interdire les images qui montrent des dégradations volontaires du corps et de l'être (cfr ce qui s'est passé autour de la prison d'Abu Dhabi ; pas non plus d'images d'exécution capitale)

- Pas non plus d'images provoquant les jeunes (et tout le monde) à courir des dangers graves et gratuits, (etc.)

D. Existe-t-il une loi (pénale) qui empêcherait la dégradation et la destruction volontaire de son propre corps ? Si non, ne faut-il pas la créer ou, en tout cas, interdire en toute circonstance cette dégradation chez les mineurs ?

(N.B., limite difficile avec piercings multiples, masochisme, etc.)

ASBL BICE - Belgique

mai 2009

Coordinateur de la synthèse : J.-Y. Hayez

Si vous voulez en discuter avec moi

Pour télécharger en Word 2000

Retour au menu princeps
Retour au début

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 

Création le 20 mars 2011.
Dernière mise à jour le dimanche 27 mars 2011.
ds.ds
 


Fin du dossier























































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 

































































































































































































Bravo de m'avoir trouvé

Félicitations

Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.


... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ...

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 







































































































































































































































































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 




















































































































































































Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.


... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ...

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 
























































































































































































































 



* Cocher le paragraphe pour y accéder immédiatement.

Plan.     ici

Résumé - Abstract - Resumen.     ici

Mots clés.     ici

Bibliographie.     ici

Notes.     ici

Télécharger.     ici

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































RESUMES.

Résumé en français : Résumé.     ici

Résumé en anglais : Summary.     ici

Résumé en néerlandais : Samenvatting.     ici

Résumé en espagnol : resumen.     ici



Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































PLAN.

Cochez ici pour voir le texte original et intégral immédiatement sur votre écran.
.

.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
CONCLUSIONS.


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































- Notes automatiques. -

.
.
Note *.


(*).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


































.
.
Note **.


(**).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


































.
.
Note ***.


(***).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


































.
.
Note 1.


(1). Psychiatre infanto-juvénile, docteur en psychologie, professeur émérite à la Faculté de Médecine de l'Université Catholique de Louvain, premier chef du service de Psychiatrie Infanto-Juvénile des Cliniques universitaires Saint-Luc.
Courriel : jyhayez@uclouvain.be


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier






















































































































































































.
.
Note 2.


2. En effet, il est presque impossible qu'il y ait eu une réelle pénétration. Je fais l'hypothèse raisonnable qu'Elodie n'en aurait pas supporté la tentative, et que seul, un garçon de cet âge très perverti par des aînés aurait su comment s'y prendre, voire la forcer. Par contre, ils se sont probablement mis l'un sur l'autre, et il y a eu contact génital intime.



Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.

 


Fin du dossier






















































































































































































.
.
Note 3.


(3). Entre autres, qui a eu l'idée de « faire le sexe comme les grands » ? Et d'où l'a-t-il appris ? La réponse a des chances d'être banale (vidéo, TV) et l'initiateur peut être le garçon ... ou la fille, mais on ne peut pas exclure un point de départ davantage traumatique (abus)



Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps
Retour au début
 


Fin du dossier






















































































































































































.
.
Note 4.


(4).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 5.


(5).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 6.


(6).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 7.


(7).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 8.


(8).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Note 9.


(9).

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.
 

- Bibliographie automatique. -


.
.
Bibliographie numéro 1.


1.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 2.


2.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..




je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 3.


3.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 4.


4.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 5.


5.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 6.


6.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 7.


7.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 8.


8.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 9.


9.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 10.


10.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..




je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 11.


11.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 12.


12.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 13.


13.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 14.


14.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 15.


15.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 16.


16.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 17.


17.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 18.


18.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 19.


19.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 20.


20.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 21.


21.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 22.


22.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.






























.
.
Bibliographie numéro 23.


23.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps.
Retour au début.
 


Fin du dossier























































































































































































Pour télécharger ce site ...

...


... en format traitement de texte, vous avez les choix suivants :

Format word 8

Format pdf.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir

Retour au menu princeps
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be




Fin du dossier






















































































































































































liste des mots-clés du site au 28 septembre 2005.

abus sexuel, accompagnement éducatif, adolescents abuseurs, adolescents, allégation d'abus sexuel, angoisse de séparation, angoisse, anxiété, assuétude, autorité parentale, beaux-parents, besoins psychiques des enfants, bizarrerie sexuelle infantile, cadre thérapeutique, confidences, confidentialité, conformisme, culpabilité, debriefing collectif, délinquance, dépendance, dépression, destructivité, deuil compliqué, deuil pathologique, éducation sexuelle, enfant abuseur, enfants, énuresie, éthique, équipes SOS-Enfants, famille, famille reconstituée, Familles restructurées, guerre, identité, infanto-juvénile, intervention de crise, Jean-Yves Hayez, jeux sexuels, livres, mendiants, mort, mort d'un proche, mots-clés, pédopsychiatrie, perversion sexuelle infantile, perversion sexuelle, peur, pornographie, protection, psychiatrie de liaison, psychothérapie, publications, relation de soin, réparations, réseau de santé, sanctions, secrets de famille, séparation parentale, sexualité infantile, sexualité normale, signalement, soins pluridisciplinaires, stress, SOS-enfants, suggestibilité, syndrome de stress post-traumatique, traumatisme psychique, trouble de l'endormissement, trouble du comportement, trouble psychique, urgences, violence, vulnerabilité.