« Moi, je fais caca dans mon lange »

 

 

 

Une maman m’écrit

 

Professeur Hayez,

C'est à propos de notre fils, Victorin qui a 4 ans et demi.

Quand il avait environ deux ans, Victorin a commencé à être régulièrement constipé. Nous avons adapté son alimentation, parfois eu recours à des supo de glycérine et finalement, ça s’est arrangé par une selle tous les jours ou au moins tous les deux jours, mais  parfois fort dures. Nous avions donc l'impression que tout était résolu, il a progressivement contrôlé le pipi de jour et de nuit, mais par contre, il n'a jamais fait caca sur le pot ! et ne fait que pendant son sommeil (le plus souvent la nuit, quelques fois pendant la sieste).

Il y a 6 mois, on a commencé à s'inquiéter. On lui disait souvent de s'asseoir sur le pot le soir pour essayer, mais il refusait catégoriquement, j'avais l'impression qu'il avait peur. Nous avons alors vu plusieurs professionnels, kiné, homéopathe et - une psychologue.

Cette dernière nous a conseillé d'essayer pendant un temps du Movicol partant de l'hypothèse que Victorin avait peur de faire caca parce qu'il avait souvent eu l'expérience de douleur en le faisant. Nous avons travaillé également sur les choses importantes pour grandir, les avantages à être grand (par rapport à sa petite soeur d'un an par exemple). Cela a fonctionné pour la tétine, pour s'habiller tout seul, mais pour les selles, toujours refus catégorique de Victorin. Pour lui, je crois que c'est bien comme ça. Il a trouvé quelque chose qui lui convient. C'est à son papa et moi que cela pose problème et on ne sait pas quoi faire. Pour le moment, nous avons décidé de lâcher complètement prise, on ne dit plus rien là-dessus, on ne lui propose même plus le pot le soir, on lui met son lange sans commentaires et même chose le matin pour le changer, mais si dans quelques mois, cela n'évolue toujours pas??

Faut-il laisser faire le temps ou a-t-on raison de s'inquiéter parce que quelque chose s'installe durablement?

Un tout grand merci d'avance pour votre réponse,

 

Je lui réponds

 

Bonjour Madame,

 

En effet, le refus catégorique et persistant de Victorin repose sur des motivations assez mystérieuses. Par ailleurs, il ne semble pas perturbé émotionnellement et n’a pas de problème physique, et il n’existe aucun enfant en bonne santé mentale susceptible de prolonger cette « aberration » au-delà de l’âge de raison ( que la Bible situe autour de sept ans, si je ne m’abuse )

 

Le plus probable est un mélange de motivations :

 

-         De la peur ( la situation-pot, enrobée de votre mauvaise humeur l’espace d’une période/le souvenir de douleurs qui l’ont traumatisé quand il était petit )

-         Une manière de se différencier de vos attentes plus un zeste d’opposition ( même un gamin charmant ne peut pas être toujours « dans le plan » de ses parents )

-         Une manière d’attirer l’attention sur lui par un reste de comportement très bébé ( comme la petite sœur ?)

-         Une habitude prise … qui sait s’il n’éprouve pas un certain plaisir dans son sommeil ( cfr sur mon site, l’article sur les addictions des enfants )

-         Et encore … ?

 

Je vous encourage donc à persister dans votre indifférence, avec quelques petites nuances :

 

- D’abord, il ne doit pas le ressentir comme un désintérêt pour sa personne ... montrez lui bien toutes les dimensions par lesquelles il vous intéresse, mais pour ce problème là, justement, calme plat de votre côté … par exemple : quand vous le lavez, gazouillez avec lui pour tout son corps ... sauf quand vous lavez son derrière, là, vous ne dites plus rien …

 

- Pouvez-vous le faire collaborer à la gestion de son originalité, dans la mesure de ses forces ( par exemple, il pourrait aller chercher sa « protection » dans l’armoire, jeter celle du matin dans la poubelle, après que vous l’avez roulée en boule …)

 

- Ne plus parler de langes mais de « protection de grand »

 

- Au moins une fois, sans trop tarder, mettre des mots sur ce que vous pensez qui se passe : « Victorin n’a pas de maladie ; il fait un choix original ; vous ne voulez pas vous battre tout le temps là-contre, mais vous préféreriez qu’il fasse caca comme tout le monde ; décider de grandir, cela comporte aussi déféquer dans les lieux ad hoc ; mais peut-être n’est-il pas déjà d’accord pour que tout grandisse chez lui … vous espérez donc qu’il changera d’avis un jour, quand il le sentira … ( ce sont mes mots … à adapter par vous, bien sûr ) »

 

- Le réinterpeller de six semaines en six semaines, brièvement et sur un mode cool.

 

- D’ici un an, même type de réinterpellation et lui promettre en plus une très belle récompense quand il aura fait x fois (5 ?) dans le pot …

Une très belle récompense ? mais oui, car c’est si difficile d’évoluer par rapport à une vieille habitude …

 

Amicalement

 

Mots clé :

 

ENCOPRESIE, opposition, addiction infantile, patience.

 

 si vous voulez en discuter avec moi

 

Pour télécharger en Word 2000 

 

www.jeanyveshayez.net/tele-w9/850-caca.doc">Pour télécharger en Word 2000