Un jeune de 14 ans s’en veut pour « du sexe »

 

Un jeune ado m’écrit

 

Bonjour, j’habite en Suisse, je m’appelle Arnaud et j'ai 14 ans et mon frère 12 ans. Je culpabilise car nous avons pratiqué des « jeux sexuels » une seule fois il y a 1 mois ou nous avons été jusqu'a la pénétration et je n'arrive pas à penser à autre chose et je regrette d'avoir fait ça ; que faire ? (+ un courriel analogue, que je ne reproduis pas car il menace davantage son anonymat … Arnaud y explique comment son frère l’a « allumé » et qu’ils étaient bien consentants tous les deux … ils se sont pénétrés l’un après l’autre - je n’oserais pas dire vraiment à la queue leu-leu … - et Arnaud a éjaculé)

 

Je lui réponds

Slt Arnaud.

 

Je supposerai que tes deux courriels sont vrais, et pas une mauvaise blague jouée par un collègue pour me faire parler …

 

Voici donc ce que je pense sincèrement :

 

- Ton frère et toi, vous avez eu ensemble, au moins une fois, une activité sexuelle de plaisir, bien plus qu’un simple jeu de « touche-pipi », qu’on fait quand on est petits.

- De telles activités se produisent probablement occasionnellement chez 20 à 30 % des jeunes ados, occupés à découvrir leur sexualité et ses plaisirs. Elles ont lieu en famille, comme pour toi, ou avec un partenaire externe. Elles ont lieu entre jeunes du même sexe ou fille-garçon.

 

- Ce qui est important, selon moi, et ce qui montre que vous n’êtes pas des horribles déviants, c’est que :

 

Ø     Vous étiez consentants (c’est même lui qui t’a allumé, le petit coquin )

 

Ø     Il n’y avait pas de différence d’âge importante entre vous ( à partir de 4 ou 5 ans plus jeune ou plus vieux, je trouve ça moins normal)

 

Ø     Tu es capable de réflexion et de mise en question de toi à propos de la valeur de ce que tu as fait. Super !

 

- Une chose importante  dans nos vies, selon moi, c’est de garder le contrôle sur notre sexualité, de ne pas  être les esclaves du plaisir ! Un jour, un jeune de 15 ans m’a dit : « C’est moi qui dois commander à ma bite, et pas ma bite qui doit me commander … » J’ai trouvé cette idée super.  Mais là aussi, ton courriel me montre que tu restes le pilote responsable des actes que tu poses, et que tu es capable de te contrôler : tu ne m’as jamais dit que, ton frère et toi, vous vous sentiez obligés de faire des trucs sexuels trois fois par jour !

 

- Donc, d’après moi, vous avez fait une expérience sexuelle qui n’est pas une faute mais comme ça te dérange, toi, vous avez décidé de ne pas recommencer : c’est très bien comme ça, c’est toi qui pilotes  … et ton frère aussi doit piloter sa sexualité… 

 

- Etait-ce de l’inceste, parce que c’est ton frère ? Je trouverais cela exagéré si on le prétendait !! Selon moi, il y a inceste entre frères (ou sœurs) si :

 

Ø     il existe sexe et en plus amour passionné, possessif, exclusif de l’un pour l’autre --> ce n’est pas votre cas !

 

Ø     ou s’il existe des relations sexuelles multiples, exclusives, chacun se refermant sur l’autre et ne cherchant pas de partenaire à l’extérieur.

 

- Et donc, de toutes façons, tu as raison de t’arrêter avec ton frère : La sexualité, c’est aussi fait pour sortir de la famille : va donc draguer à l’extérieur, c’est mieux, et si un jour tu trouves une fille à peu près de ton âge qui a envie de « le faire » avec toi, occupe-toi bien d’elle, donne lui du plaisir comme elle t’en donne, et n’oublie pas de mettre ton petit imperméable-à bite, pour qu’elle ne prenne pas froid.

 

- Enfin, tu me dis que les filles t’intéressent. Super. Tu n’as donc rien de gay. On est gay quand on est amoureux d’un autre garçon et pas parce qu’on s’éclate l’une ou l’autre fois entre garçons comme vous l’avez fait. Ca, ce n’est qu’une partie de plaisir, et si tu avais pu choisir entre une chatte ou un cul ( excuse-moi d’être grossier ), je crois que tu aurais choisi la chatte, le joli corps différent du tien et la jolie personne qui vont avec !

 

Allez, brother, la vie est belle. Garde confiance en toi !

 

Mots clé :

 

ACTIVITE SEXUELLE, sexualité dans la fratrie, jeu sexuel, culpabilité sexuelle, inceste, homosexualité, puberté, plaisir sexuel.

 

 

 si vous voulez en discuter avec moi

 

Pour télécharger en Word 2000 

 

n>