Enurésie nocturne primaire à 12 ans

 

 

Une maman m’écrit

 

Bonjour,

 

J’ai un fils de 12 ans, Laurent, qui soufre toujours d’énurésie nocturne. C’est quasiment toutes les nuits et en grande quantité. Parfois, même en l’ayant levé la nuit 2 fois il mouille encore son lit.

Je précise qu’il n’a jamais été propre  la nuit. Ca arrive quelques jours puis ça recommence. Chez son père, duquel je suis séparée, il essaie de ne pas dormir pour ne pas faire pipi car cela énerve fort son père.

Il a un voyage scolaire en mai et il stresse déjà beaucoup que ce ses camarades de classe ne se moquent de lui.

Ce qui m’étonne c’est la quantité d’urine. Il ne porte pas de lange et devrait se réveiller lorsqu’il commence à uriner. Mais ce n’est pas le cas.

Il bouge peu et reste dans cet environnement chaud et humide sans que cela ne perturbe son sommeil.

J’ai presque l’impression qu’il dort trop fort. Je ne sais plus quoi faire pour l’aider. Les spray hormonaux n’ont pas marché.

Les draps qui sonnent non plus, il continue à dormir.

Il commence à s’en vouloir le matin d’avoir à nouveau échoué.

 

Merci pour votre aide, j’aimerais tellement l’aider.

 

 

Je lui réponds

 

 

Bonjour Madame,

 

Le problème de Laurent est passablement mystérieux, même pour un « vieux » docteur comme moi ! Voici comment je raisonne :

 

- Si c’est tellement abondant, il est tout à fait possible que Laurent ait un problème rénal pas encore détecté et qui explique en partie ses déluges : les reins ne font pas leur travail de concentration de l’urine la nuit et le traitement hormonal n’a peut-être pas marché parce qu’il n’était pas assez puissant : je vous conseille donc d’abord de revoir un spécialiste des reins, de préférence pédiatre, pour en avoir le cœur net. Vous pouvez lui montrer ce document de ma part.

 

- Si ce collègue pense qu’il n’y a rien ou si de nouveaux traitements ne suffisent pas, il est tout aussi possible que d’autres facteurs entretiennent l’énurésie de laurent.
Je vous propose alors de relire sur mon site l’article : « L’énurésie et sa prise en charge » ( lien http://www.jeanyveshayez.net/brut/811-enur.htm )

En résumé, le développement de la commande urinaire est parfois fort lent chez certains enfants et on ne devrait rien faire d’autre que attendre avec confiance.

 

Mais les choses se compliquent chez Laurent parce que son papa s’énerve et qu’il a l’air d’avoir très peur de la colère de son papa. Peut-être même a-t-il vu que vous vous disputiez entre adultes à cause de son problème ? Donc de l’angoisse s’ajoute à un développement lent ! Et quand un enfant est anxieux, il perd encore plus les pédales ; il sait encore moins se commander que quand il est cool : du stress pèse sur sa vessie et contribue à sa décharge compulsive ! Si le fantôme de son père qui l’enguirlande pour ça est en lui, cela s’ajoute au reste !

 

L’idéal, ce serait que votre ex-mari comprenne cela, comprenne que l’enfant n’est pas responsable et se montre plus positif ! Si ce n’est pas possible, il faut expliquer à votre fils que ça prendra un peu plus de temps à cause de son état de peur, mais que ça arrivera certainement tôt ou tard.

 

En attendant, ne serait-ce pas plus confortable pour lui d’accepter de mettre le soir, tout seul, une protection (lange) d’adulte ? Beaucoup d’autres jeunes dans son cas acceptent de le faire et s’en trouvent bien !

 

Dites-lui de ma part qu’il ne doit pas s’en vouloir : il n’a aucun contrôle sur la vitesse de la nature ! Et le pipi au lit n’a jamais empêché un garçon de devenir un homme, c’est-à-dire de plaire aux filles,  d’avoir des relations sexuelles avec une femme et d’avoir un jour des enfants. Dites-lui cela, s’il vous plaît, et il peut m’écrire pour me poser ses questions s’il le souhaite, cela restera confidentiel.

 

Enfin pour le séjour avec les copains, c’est très simple : au moins dix jours à l’avance, il peut s’entraîner à mettre une protection d’adulte, à aller la mettre et l’enlever directement dans les toilettes, et à trouver une planque pour les cacher. Et vous, trouvez-lui un pantalon de pyjama assez large, pour que ses copains ne pensent pas qu’il se balade en permanence avec l’érection du siècle.

 

Bien cordialement.

 

MOTS CLE

 

ENURESIE, énurésie nocturne, énurésie primaire, vasopressine, deuil, limite.

 

 

 

si vous voulez en discuter avec moi

 

Pour télécharger en Word 2000