Un amateur précoce de pornographie (neuf ans)

 

 

 

 

 

Une maman m’écrit

 

Bonjour Monsieur,

 

Je me permets de vous écrire, suite à la lecture attentive de votre article

Hayez J.-Y. Sexualité des enfants en âge d'école primaire.

Perspectives psychiatriques 1999;38:282-299. 

 

Je suis maman d'un garçon de 9 ans, Louis,  qui possède un Ipod ; Nous avons fixé ensemble des règles d'utilisation de cet outil. Alors qu'il branchait le dit appareil dans la voiture, une vidéo porno gay est apparue, le mettant très mal à l'aise et de mon côté, une grande stupéfaction!

Nous avons pris le temps d'une discussion assez longue.

J'avais d'ores et déjà interpellé mon fils sur ce que c'est que la pornographie et mis en garde en lui disant que ce n'est pas la réalité, mais de la fiction, que la sexualité est une affaire d'adolescents et d'adultes et qu'il comprendrait cela en temps voulu avec sa sensibilité à lui.

Il est très curieux et m'a avoué être impatient et vouloir savoir "comment ça se passe"

 

Son corps commence à changer, et il est encore "entre 2", un petit garçon pour certaines choses et un pré adolescent en devenir pour d'autres. Ce n'est pas facile. 

En "fouillant" dans l'historique de son iPod, j'ai constaté que l'expérience de ces sites était renouvelée fréquemment. Les images (sodomie entre hommes) m'ont semblé violente pour un garçon de cet âge. Je lui ai dit qu'en aucun cas je voulais interdire, mais que je souhaitais le protéger et préserver ce que sera sa sexualité, quand le moment sera venu, et que ces images ne sont pas forcément le reflet d'une réalité beaucoup plus belle.

 

Cela m'a un peu "secoué" je serai ravie d'avoir votre avis sur cela

J'ai proposé à mon fils que l'iPod soit pour l'instant enlevé, et lui ai suggéré qu'on trouve un livre qui répondrait à ses interrogations. Auriez-vous quelque chose à conseiller?

 

Dans l'attente de vous lire, 

Bien cordialement,

 

Je lui réponds

 

 

 

Chère Madame,

 

Je suis un peu perplexe à vous lire. Je vous propose de prendre connaissance, sur mon site, de l’article consacré aux enfants et à la pornographie :

www.jeanyveshayez.net/con-porn.htm

 

Votre fils donne-t-il dans l’ensemble des signes qu’il est bien en forme, en bonne santé mentale ?

Alors, on peut se limiter à penser que son comportement est une addiction débutante ( un début d’alcoolisme, quoi ! ) Voir mon autre article :

 www.jeanyveshayez.net/brut/937-addi.htm

 

Il n’y a évidemment aucun intérêt à le laisser continuer à s’aventurer sur ce début de toboggan très glissant à neuf ans, même si probablement dix pour cent des enfants délurés de son âge en font autant !

Pourquoi ? Ce n’est pas très « digne » pour un petit garçon de son âge ( pour personne d’ailleurs ) et surtout, ça risque de s’aggraver et donc vous pouvez lui dire que :

 

- Vous souhaitez qu’il soit dans l’ensemble un chouette grand garçon « tout court » et pas avec un sale petit cochon qui sommeille en lui.

 

- Vous êtes très fâchée qu’il ait fait ça en secret, car il savait très bien que c’était un comportement que vous désapprouveriez tout à fait ( attention et par ailleurs c’est le moment de lui rappeler que, déjà à son âge, il existe des comportements sexuels tout à fait acceptables !! cft mon article que vous avez lu et aussi mon livre la sexualité des enfants, Odile Jacob, 2004 )

 

- Il doit s’engager vis-à-vis de vous et par écrit à ne plus fréquenter de pornographie jusqu’au milieu de sa première année d’école secondaire. Après, vous ne serez toujours pas d’accord sur le fond, mais résignés, son papa et vous à ce que les ados y aillent parfois.

 

- Vous ne devez avoir aucune confiance dans la force de cette promesses, même  faite sincèrement, et donc il faut surveiller de près ses accès potentiels, les supprimer  éventuellement, et lui demander verbalement où il en est, par exemple de six en six semaines. Je ne suis même pas sûre que vous devez lui rendre son Ipod…en tout cas, en contrôler clairement et régulièrement l’historique en sa présence

 

- Je suis d’accord avec vous quant à l’idée d’explorer gentiment si des questions sexuelles le préoccupent pour le moment. Est-ce à vous de le faire ou à son père ? Entre autres, qu’est-ce qu’il recherche plus particulièrement en allant voir du sexe homo ?

 

- Se pose enfin la question des autres, des petits réseaux entre gosses :

 

◊ D’autres l’ont-ils amené à ces pratiques ? Qui ? Comment ? Etaient-ils

consentants ?

         ◊ D’autres y sont-ils mêlés maintenant ? Sont-ils consentants ?

 

A vous alors de voir la conduite à tenir par rapport à ces autres et à leurs parents ! je suis tout prêt à vous conseiller.

C’est peut-être le moment de rappeler à votre fils que le consentement et la parité des âges sont des règles d’or en matière sexuelle.

 

Bien cordialement,

 

 

MOTS CLE

 

PORNOGRAPHIE,  pornographie et Internet pornographie et enfants sexualité des enfants, développement sexuel, sexualité saine, sexualité normo-développementale,

 

 

si vous voulez en discuter avec moi

 

Pour télécharger en Word 2000