Jeu sexuel ou plus ?

Doute autour d’un garçon de neuf ans

 

 

 

Une maman m’écrit

 

 

 

Bonjour,

 

 

Je me permets de vous adresser cet e-mail car jaimerais un conseil de votre part.

 

Nous avons reçu récemment des amis à la maison  avec leur fils de 9 ans.  A un moment donné de la soirée, mon mari monte à l’étage et découvre, derrière la porte fermée de la chambre d’une de nos filles âgées de 5 ans et le copain de 9 ans en torse nu.  Elle nous a dit ensuite qu’il s’était mis tout nu devant elle et lui avait proposé de jouer à se déshabiller …

 

On a essayé d’en parler à table avec les enfants et les parents mais il n’y a pas eu de réaction. Précédemment, nos amis nous avaient raconté que leur garçon avait été mêlé à une histoire du même genre à l’école, aussi avec une fillette de trois ans plus jeunes.  A ce moment, d’après les parents, leur garçon avait été victime de la situation, face à des provocations de la petite fille.

 

Nous ne savons pas très bien s’il s’agit là de jeux enfantins ou si nous devons nous en inquiéter.  Nous ne voulons ni exagérer une situation qui ne doit pas l’être ni mettre nos filles « en danger » …

 

Ce qui nous préoccupe, c’est la différence d’âge entre les enfants (9 ans/5

ans), et le fait de s’isoler. Notre fille est censée aller passer un week-end là-bas dans un mois  maison n’est plus très partant …

 

Qu’en pensez-vous ? Je vous remercie,

 

Je lui réponds

 

Chère Madame,

 

Je vous recommande le livre « La sexualité des enfants » que j’ai écrit et publié chez Odile Jacob. Il est très concret et riche en recommandations pour les parents.

 

Sur base de ce que vous m’écrivez, je ne suis pas moi-même capable de dire si c’est encore normal ou déjà un peu préoccupant ( c’est peut-être ce qu’il faut dire aux parents de ce garçon : ils doivent faire preuve de vigilance et essayer de savoir s’il a des préoccupations sexuelles, par exemple autour du corps des filles ou des garçons … ou s’il a déjà vu de la pornographie qui l’a troublé )

 

Le fait de s’isoler n’a rien d’anormal (évidemment !) : tous les êtres humains en bonne santé mentale ne pratiquent pas leur sexualité à ciel ouvert ! Il semble aussi qu’il n’y a aucune violence dans le chef du garçon, mais plutôt de la séduction. La différence d’âge est limite, mais pas exceptionnelle : c’est à surveiller. Le fait qu’il ait désobéi et récidivé est limite lui aussi : les transgressions font partie de la vie, mais parfois elles signifient que l’on a des préoccupations secrètes ou un côté hédoniste démesuré.

 

Vous pouvez faire part de cette lettre à vos amis. Votre petite fille a-t-elle fort envie de ce W-E ? Même si c’est oui, je ne la laisserais pas y aller sans l’avoir entraîné à dire non et à se faire respecter et sans garantie forte que les enfants se conduiront bien sur le plan sexuel, donc sans engagement clair et des parents et du garçon à ce sujet !

 

Amicalement,

 

Mots-clé :

 

JEUX SEXUELS, développement sexuel, sexualité de l'enfant, sexualité normale, sexualité saine ( normo-développementale), abus sexuel, doute.

 

si vous voulez en discuter avec moi

 

Pour télécharger en Word 2000