Jean-Yves Hayez Livre du professeur Jean-Yves Hayez : Le psychiatre à l'hopital d'enfants.
ijyh-RA

Le psychiatre

à

l'hôpital d'enfants.

* biographie et recueil de publications scientifiques du professeur Jean-Yves Hayez.
cochez nouveautés pour voir les textes les plus récents

" La vraie trahison est de suivre le monde comme il va
et d'employer l'esprit à le justifier." Jean Guéhenno.

Jean-Yves Hayez
a le plaisir de vous proposer
Page suivante.   



Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.



le fichier se charge merci
Vous pouvez trouver ici soit la couverture
soit la table des matières.
soit la bibliographie du livre.
soit dessins d'enfants du livre.
soit ce qu'on peut trouver sur le web au sujet du livre.
soit une sauvegarde de ce qu'on peut trouver sur le web au sujet du livre.

soit pour stimuler votre intérêt: Les missions de la pédopsychiatrie de liaison
soit les caractéristiques du livre.
soit Comment se procurer le texte de ce livre épuisé ?

Pour retourner au menu des résumés de livre dont je viens de partir

Retour au menu princeps

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.

Couverture du livre.


le fichier se charge merci

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.

Table des matières.

N.B. Les chapitres où un nom d'auteur n'est pas spécifié ont été rédigés par J.-Y. Hayez.

Avant-propos
Le vocabulaire d'usage

PREMIERE PARTIE - CONSIDERATIONS THEORIQUES.

1. Nature biopsychosociale de l'être humain, de sa santé et ses maladies
I - Un être biopsychosocial
II - Toute maladie est donc susceptible d'être un phénomène biopsychosocial
III - Principes qui gouvernent les rapports biopsychosociaux dans la maladie. Modélisation de ces rapports.
IV - Quelques éléments particulièrement importants à retenir pour la suite de notre propos.
V - Et pourtant, les conceptions biopsychosociales ne sont-elles pas occupées à gagner du terrain?
2. Le concept de somatisation
I - Définition du concept
II - Commentaires de la définition
III - Catégories incluses dans la définition
IV - Qu'en disent les classifications internationales des maladies mentales?
V - Il est périlleux de promouvoir le concept de somatisation
3. Devenir des somatisations des enfants dans le réseau des soignants
I - Les premières consultations : la phase diagnostique
II - Inclusion d'un psy dans la phase diagnostique
III - La construction d'un diagnostic " pour soi "; l'échelle " réceptivité-résistance "
IV - La communication du diagnostic
V - Accompagnement des familles réceptives
VI - Accompagnement des familles ambivalentes face aux dimensions psychosociales et hypertrophiant l'importance des facteurs somatiques
VII - Accompagnement des familles ambivalentes ( ou réticentes ) face aux dimensions somatiques et hypertrophiant l'importance des facteurs psychosociaux
VIII - Accompagnement des familles réticentes à intégrer une dimension psycho-sociale
IX - Grands principes des programmes thérapeutiques ultérieurs
4. La psychiatrie de liaison appliquée à l'enfance : principes et exercice quotidien
I - Qu'est-ce que la " psychiatrie de liaison "?
II - Missions de la pédopsychiatrie de liaison
III - Risques de la pédopsychiatrie de liaison
IV - L'exercice quotidien de la pédopsychiatrie de liaison
Contexte général de la vie de l'équipe de liaison
Le dialogue de l'équipe soignante et du psy
Le dialogue avec le pédiatre et le staff ( suite ) : travail sur les implications personnelles
Avant l'adjonction du pédopsychiatre ou si cette adjonction ne se fait pas
L'adjonction du pédopsychiatre de liaison
Fonction du pédiatre après adjonction du pédopsychiatre
Fonctions du pédopsychiatre de liaison pendant une première phase diagnostique
Terminaison d'une première phase diagnostique
V - Le pédopsychiatre qui hospitalise dans une unité pédiatrique
VI - Fonctions de prévention et de sensibilisation
VII - Obstacles et erreurs.
5. Grands modèles d'organisation et hospitalisation
I - Les consultations ambulatoires séparées
II - L'Unité psychosomatique spécifique assurant la totalité de la prise en charge
III - Prise en charge maximale par les seuls pédiatres
IV - Prises en charge complémentaires dans le même lieu
V - Fonctions de l'hospitalisation.
6. A propos du traitement
I - Quand commence le traitement? Le concept de traitement psychosocial
II - Spécificité ou non-spécificité des traitements?
III - Grandes intentions des traitements psychosociaux
La recherche en commun du sens
Les retours d'information
L'accueil ou la provocation de décisions ...
... Vers l'acceptation de ce qui est ou vers le changement
Les moyens d'influence anticipative
Décider pour la famille
Le soutien des décisions prises
Synthèse, dans la durée, des intentions décrites jusqu'à présent
Autres intentions thérapeutiques
IV - Combinaisons des intentions thérapeutiques et dénominations officielles des traitements psychosociaux
Thérapies longues ou brèves
Le noyau central du traitement est une guidance parentale ( et/ou une psychothérapie de soutien de l'enfant )
Le noyau central du traitement est une psychothérapie familiale bien définie comme telle
Le noyau central du traitement n'est pas centré sur la recherche de sens
7. Autres ouvertures théoriques et thérapeutiques ( J. A. Serrano et D. Charlier )
I - Introduction
II - Le modèle biopsychosocial
III - La place du corps
IV - Psychosomatique pédiatrique : symptôme et maladie
V - Aspects thérapeutiques

DEUXIEME PARTIE - ETUDES DE CAS.

1. Joël (4 ans 1/2) et sa pelade
2. Christophe, sa petite taille et sa dépression ( J.-Y. Hayez et E. Tilmans )
3. Le lymphome de Marie-Laure ( J.-Y. Hayez et M. Vander Marcken )
I - Travail et témoignage de M. Vander Marcken
II - Travail et témoignage de J.-Y. Hayez
4. " Thierry a un problème de communication "

Bibliographie

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.

Bibliographie du livre.

Adam J., Krakowski N., Psychiatric liaison in the general hospital : an exploration of resistance, in Disease of the Nervous System, 1975, may, 242-244.

Adriaenssens P., Kruth M., De ontwikkeling van een dialoog rond het zieke kind, p. 41-49, in Van REM-sleep tot rêverie een multiversum van de psychiatrie, G. Pieters et al. eds, Leuven, Acco, 1989.

Alexander F., Psychiatric Medicine, New York, Norton, 1950.

Anders T., Niehans M., Promoting the alliance between pediatrics and child psychiatry, in Pediatr. Clin. North Am., 1982, V-2, 241-255.

Anders T. et coll., Child psychiatry and pediatrics : the state of the relationships, in Pediatrics, 1987, 60, 4, 616-620.

Annet F., Qui suis-je au miroir de l'autre?, Conférence inédite, 25e anniversaire du Centre Chapelle-aux-Champs, 1987, 8 p., Centre de Documentation du Service de Psychiatrie, clos Chapelle-aux-Champs, 30, boîte 30.49, B-1200 Bruxelles.

Atlan H., A tort et à raison. Intercritique de la science et du mythe, Paris, 1986.

Barr R., Recurrent abdominal pain, in S. Gabel, Behavioural problems in child : a primary care approach, NY, Grane & Stratton, 1981.

Bingley L. et coll., Comprehensive management of children on a paediatric word : a family approach, in Arch. Dis. Child, 1980, 55, 555-561.

Bringier A., A propos de l'anorexie mentale : soubassements biologiques, in Compte rendu des Journées d'études montpelliéroises en psychiatrie, 1988.

Brodsky C. M., Decision-making and role shifts as they affect the consultation interface, in Arch. Gen. Psychiatry, 1970, 23, 559-565.

Buffet Y. et coll., Place des environnements en tant que facteurs d'apparition, d'entretien et/ou d'aggravation de certaines épilepsies d'équilibration difficile, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1988, 1, 27-34.

Cain J., Le symptôme psychosomatique, in Rev. Méd. Psychosom., 1967, 2.

Cain J., Le symptôme psychosomatique, Toulouse, Privat, 1967.

Carek D. J., Focus on affect. The paediatrican and empathic confrontation, in Clin. Pediatr., 1986, 25, 7, 342-344.

Celerier M.-C., La causalité psychosomatique, in Topique, 1978, 22, 111-133.

Chambre M.-P., Emotion et fantasme, in Psychol. Méd., 1985, 18, 9, 1379-1382.

Changeux J.-P., L'homme neuronal, Paris, Fayard, 1983.

Changeux J.-P., Promesses et menaces à l'aube du XXIe siècle, conférence des Lauréats du Prix Nobel à Paris, Paris, Odile Jacob, 1988.

Charlier D., Serrano J. A., Veroegstraete C., Que réanime la réanimation d'un enfant ?, in Agressologie, 1990, 31, 9, 18-22.

Chiche-Auvigné M.-C., Place du psychiatre et du psychologue dans un service de pédiatrie générale, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1981, 29, 8, 467-472.

Chiland C., Culpabilité et responsabilité, conférence au Congrès de la Société française de Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent, Montpellier, 8-10/06/60.

Clavreul J., L'ordre médical, Paris, Seuil, 1978, 282 p.

Coblan S. G. et coll., The cough and the bedsheet, in Pediatrics, 1974, 81, 11-15.

Coleman W. L., Recurrent chest pain in children, in Pediatr. Clin. North Am., 1984, 31, 5, 1007-1025.

Compernolle T., Eco-psychosomatique : influence de la famille sur l'enfant malade et vice versa, in Thérapie familiale, 1981, 11, 3, 117-133.

Conners C. K., Psychological management of the asthmatic child, in Clin. Rev. Allergy, 1983, 1, 163-177.

Danzert R., L'illusion psychosomatique, Paris, Odile Jacob, 1988.

Dejours C., Recherches psychanalytiques sur le corps, Paris, Payot, 1989, 179 p.

Dell'acqua U., Paulhlus E., Serrano J. A., Face à l'enfant qui souffre, Paris, Fleurus, coll. « Pédagogie psychosociale », 1989.

Delvin E., Siméon M., L'enfant malade, sa famille, ses soignants consultation à plusieurs voix, in Actes du IIe Congrès international, Nouvelles approches de la santé mentale de la naissance à l'adolescence, Paris, 21-25/7/1986.

Dollfus S., Petit M., Efficacité et tolérance des psychotropes chez l'enfant, Paris, Ed. de l'Expansion scientffique française, 1988, 196 p.

Dolto F., L'image inconsciente du corps, Paris, Seuil, 1984, 376 p.

DSM III-R, Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, Paris, Masson, 1989, 624 p.

Dym B., The cybernetics of physical illness, in Family Process, 1987, 26, 25-48.

Eisenberg L., The subjective in medicine, in Perspect. Biol. Med., 1983, 27, 1, 48-61.

Engel G., The clinical application of the biopsychosocial model, in Am. J. Psychiatry, 1980, 137, 535-544.

Engel G., The biopsychosocial model and medicine, in N. Engl. J. Med., 1982, 306, 802-809.

Frankl V., Teoría y terapia de las neurosis, Madrid, Gredos, 1964.

Freud S., Inhibition, symptôme et angoisse, Paris, PUF, éd. de 1971, 103 p.

Friedman S. B., Conversion symptoms in adolescents, in Pediatr. Clin. North Am., 1973, 20, 4, 873-882.

Frignet M., RSI et psychosomatique, in Le Trimestre psychanalytique, 1988, 5, p. 59 à 72.

Furnell S. R. G., Alleviation of toddler's diarrhaea by environmental management, in J. Psychosom. Res., 1986, 30, 3, 283-288.

Godding V., Kruth M., Gallet D., Approche multidisciplinaire en co-consultation pour enfants et adolescents asthmatiques et leurs familles, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1989, 8-9, 385-394.

Grattan-Smith P., Clinical features in conversion disorders, in Arch. Dis. Child, 1988, 63, 408-412.

Greenhill M. H., The development of liaison programs, p. 115-131, in Urdin ed., Psychiatric Medicine, New York, Brunner Mazel inc., 1977.

GREPS, Existe-t-il un sujet psychosomatique?, Paris, Navarin, 1988, 92 p.

Gurman A. S. et Knis D. P. (eds), Handbook of family therapy, New York, Brunner Mazel inc., 1981.

Gustaffson P. A. et coll., Family therapy in the treatment of severe childhood asthma, in J. Psychosom. Res., 1986, 30, 3, 369-374.

Haag A., Psychosomatic consultation : liaison service in a medical out-patient department, in Psychother. Psychosom., 1984, 42, 1-4, 205-213.

Hackett T. P., Liaison psychiatry in a general hospital, p. 1-14, in Massachusetts hospital handbook of general psychiatry, Saint-Louis, Mosby, 1978, 493 p.

Hackett T. P., Consultation psychiatry, Paper read at the annual meeting of the Academy of Psychosomatic Medicine, Dallas, 1981.

Hayez J.-Y., La guidance parentale, Toulouse, Privat, coll. « Educateurs », 1978, 311 p.

Hayez J.-Y., La guidance des parents, thèse de doctorat en psychologie, Bibliothèque de la Faculté de Psychologie de l'UCL, 1982,560 p.

Hayez J.-Y., Les premiers entretiens, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1984, 32, 1, 1-9.

Hayez J.-Y., Le contenu social comme outil thérapeutique, conférence d'introduction à la Journée d'Etudes de la Ligue wallone d'Hygiène mentale le 31-3-1983, 1 fasc., 15 p., disponible à la Confédération des Ligues d'Hygiène mentale, rue de Florence, 39, B-1050 Bruxelles.

Hayez J.-Y., A propos de l'enfant agité, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1986, 4, 205-212.

Hayez J.-Y., L'unité psychosomatique de l'être humain : application aux thérapies et rééducations, in Thérapie psychomotrice, 1988, 79, 3, 21-34.

Hayez J.-Y., Institutions résidentielles, ce qui peut et ne peut pas changer, in Sauvegarde de l'Enfance, 1990, 1, 60-76.

Hayez J.-Y., Godding V., Sylvie ( 12 ans ) et son asthme, in Rev. Méd. Psychosom., 1989, 19, 95-108.

Haynal A. et Pasini W., Médecine psychosomatique, Paris, Masson, 1978.

Hengeveld M. W. et coll., Assessment of patient-staff and intrastaff problems in psychiatric consultations, in Gen. Hosp. Psychiatry, 1987, 9, 174-178.

Herzka H. S., Zusammarbeit von Pädiatrie und kinderpsychiatrie in der kunderkliniek : Möglichkerten und greuzen, Schweis Med. Wochenschr., 1980, 110-4, 111-134.

Herzog D. B., Unexplained disability, diagnostic dilemmas and principles of management, in Clin. Pediatr., 1981, 20, 12, 761-767.

Hill O., The psychological management of psychosomatic diseases, in Brit. J. Psychiatry, 1977, 131, 113-126.

Hodas G. R., An approach to psychiatric referrals in pediatric patients, in Clin. Pediatr., 1983, 22, 3, 167-172.

Huyse F. et coll., Interventions in consultation-liaison psychiatry : the development of a schema and a checklist for operationalized interventions, in Gen. Hosp. Psychiatry, 1988, 10, 88-101.

Jaune P., De la douleur à la plainte : pour une compréhension psychosomatique de l'ischémie myocardique dite « silencieuse », thèse de doctorat en psychologie, Bibliothèque de la Faculté de Psychologie de l'UCL, 1989, 420 p.

Jenkins C. D., New horizons for psychosomatic medicine, in Psychosom. Med., 1985, 47, 1, 3-25.

Jezequel C. et coll., Pédiatrie et psychiatrie, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1986, 34, 11-12, 537-559.

Kavanaugh J. G., Mattson A., Psychophysiologic disorders, p. 341-380, in J. Noshpitz, Basic Handbook for child psychiatry, T2, NY, Basic Book Inc., 1979, 1543 p.

Kimball C. P., The biological approach, in Psychother. Psychosom., 1983, 40, 48-65.

Kirsner J. B., The changing medical scene : a personal perspective, in Perspect. Biol. Med., 1986, 29, 2, 227-242.

Kog E., Vertommen H., Vandereycken W., Minuchin's psychosomatic family model revisited, in Fam. Process, 1987, 26, 2, 235-254.

Köhle K., The psychosomatic ward, in Adv. Psychosom. Med., 1983, 11, 176-190.

Korublit A., Somatica familiar. Enfermedad organica y familia, Barcelona, Gedisa, 1984.

Krakowski A. J.. Problem-oriented approacli to diagnosis and treatment in liaison psychiatry, in Actes du VIIe Congrès mondial de Psychiatrie, Vienne, 1983.

Kreisler L., Le nouvel enfant du désordre psychosomatique, Toulouse, Privat, 1987.

Kruth M. et coll., Multidisciplinaire begeleiding van kinderen met diabetus mellitus juvenilis, de plaats van de kinderpsychiater, in Compte rendu de la Société belge de Pédiatrie, 1987, 19, 1, 42-44.

Lacan J., Ecrits, Paris, Seuil, 1966, 924 p.

Lacan J., Conférence au Massachussetts Institute of Technology, in Sciliscet 6/7, Seuil, 1976, 381 p.

Lachaud J.-C., Le pouvoir médical source de maladie, Toulouse, Privat, 1975.

Ladrière J., Système Epistémologie, 685-687, in Encyclopedia Universalis, t. XV.

Lain Entralgo P., El estado de enfermedad, Madrid, Moneda y Credit, 1968.

Laplanche J. et Pontalis J.-B., Vocabulaire de Psychanalyse, Paris, PUF, 1967, 525 p.

Leger J.-M. et coll., Le chirurgien, le psychiatre et l'indication opératoire, in Psychol. Méd., 1983, 15, 4, 535-542.

Leigh A. et Reiser K., Liaison psychiatry, in Adv. Psychosom. Med., 1983, 11, 12-15.

Lemay M., Le diagnostic en psychiatrie infantile, Paris, Fleurus, coll. « Pédagogie psychosociale », 1976.

Lerude-Fléchet M., L'enfance du symptôme, conférence donnée aux Journées de l'Association freudienne, 1986 ( inédit ).

Levitan S. et coll., Clinical and cost-benefits of liaison psychiatry, in Am. J. Psychiatry, 1974, 131, 6, 790-793.

Liebman R., Minuchin S., The use of structural family therapy in the treatment of intractable asthma, in Am. J. Psychiatry, 1974, 131, 5, 535-539.

Lipowski Z. J., Consultation-liaison psychiatry : an overview, in Am. J. Psychiatry, 1974, 131, 6, 623-629.

Lipowski Z. J., Current trends of consultation-liaison psychiatry, in Can. J. Psychiatry, 1983, 28, 53, 329-358.

Lipowski Z. J., What does the word « psychosomatic » really mean ? A historical and semantic inquiry, in Psychosom. Med., 1984, 46, 2, 153-171.

Lopez-Ibor J. J., Prologo in Frankl V., Teoria y terapia de las neurosis, Madrid, Gredos, 1964.

Luminet D., Les aspects psychoémotionnels du diabète, in Rev. Méd. Liège, 1978, 33, 6, 196-201.

Lyons K. et coll., Consultation-liaison and cost effectiveness : a review of methods, in Gen. Hosp. Psychiatry, 1985, 7, 302-308.

McKegney P., Consultation-liaison teaching of psychosomatic medicine : opportunities and obstacles, in J. Nerv. Ment. Dis., 1972, 154, 3, 198-204.

Maloney M. J., Diagnosing hysterical conversions reactions in children, in Pediatrics, 1980, 97, 6, 1016-1020.

Marty P., M'Uzan M. de, La pensée opératoire, in Rev.fr. Psychanalyse, 1963, 27, 345-356.

Marty P., M'Uzan M. de, L'investigation psychosomatique, Paris, PUF, 1963.

Mattson A., Child psychiatric ward rounds on paediatrics, in J. Am. Acad. Child Psychiatry, 1976, 15, 357-365.

Matus I., Assessing the nature and clinical significance of psychological contributions to childhood asthma, in Am. J. Orthopsychiatry, 1981, 5, 327-341.

Mille C., Spécificité de la consultation psychiatrique pour un adolescent hospitalisé, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1988, 36, 5-6, 247-251.

Minuchin S. et coll., A conceptual model of psychosomatic illness in children, in Arch. Gen. Psy., 1975, 32, 1021-1038.

Minuchin S., Rosman B., Baker L., Psychosomatic Families, Boston, Harvard University Press, 1979, 243 p.

Misès R. et coll., Classification française des troubles mentaux de l'enfant et de l'adolescent, in Psychiatr. Enfant, 1988, XXXI, 1, 67-134.

Misiak H., The philosophical roots of scientic psychology, New York, Fordham University Press, 1961.

Muchielli R., Philosophie de la médecine psychosomatique, Paris, Aubier-Montaigne, 1961.

Mumford J. et coll., A new look at evidence about reduced cost of medical utilization following mental health treatment, in Am. J. Psychiatry, 1984, 141, 1145-1158.

Nemiah J. C., Sifneos P. E., Affect and phantasy in patients with psychosomatic disorders, in Modern Trends in Psychosomatic Medicine, New York, Appleton-Century-Crofts, 1970.

Nemiah J. C., Psychology and psychosomatic illness, in Freyberger (ed.), Topics of Psychosomatic Research, Proc. 9th European Congress on Psychosomatic Research, Bäsel, Karger, 1973.

Oken J., Liaison psychiatry, in Adv. Psychosom. Med., 1983, 11, 37-47.

Pinkerton P., Childhood asthma, in British Journal of hospital medicine, 1971, 6, 331-338.

Procus M., Block M., Conception clinique du traitement des troubles psycho-somatognosiques, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1988, 4, 139-146.

Raimbault G., Zygouris R., Corps de souffrance -- Corps de savoir, Lausanne, L'Age de l'Homme, 1976.

Raimbault G., Clinique du réel, Paris, Seuil, 1982, 185p.

Richmeister A. J., Individual interviews of children with inexplained symptoms, in Am. J. Dis. Child, 1985, 139, 506-508.

Sapir M., Soignant-soigné : le corps à corps, Paris, Payot, 1980.

Sasser M., Kinzi J. D., Evaluation of medical-psychiatric consultation, in Int. J. Psychiatry Med., 1987, 79, 9, 123-134.

Schechter N. L.. Recurrent pains in children : an overview and an approach. in Pediatr. Clin. North Am., 1984, 31, 5, 949-967.

Schecker N.. Childhood conversion reactions in the emergency department. in Pediatric Emergency Care, 1987, 3, 202-208.

Schmitz R., Psychiatrie de liaison, difficultés et raisons d'être, inédit, 1988, fascicule de 45 p., Centre de Documentation du Service de Psychiatrie, clos Chapelle-aux-Champs, 30, boîte 30.49, B-1200 Bruxelles.

Schubert D., Practical distinctions between consultative psychiatry and liaison medicine, in Adv. Psychosom. Med., 1983, 11, 52-61.

Scott-Smith M. et coll., Stress management techniques in childhood and adolescence, in Clin. Pediatr., 1987, 3, 581-595.

Seltzer W. J., Evaluation of child psychiatric teamwork in a somatic hospital, in Psychother. Psychosom., 1984, 41, 37-84.

Seltzer W. J., Conversion disorder in childhood and adolescence : a familial/cultural approach, in Family Systems Medicine, 1985, 3, 3, 261-279.

Seltzer W. J., Rituels et psychosomatique à l'hôpital, conférence inédite, 1987, 20 p., Centre de Documentation du Service de Psychiatrie, clos Chapelle-aux-Champs, 30, boîte 30.49, B-1200 Bruxelles.

Seltzer W. J., Seltzer M., Le matériel, le mythique et le magique : une approche culturelle de la thérapie familiale, in Dialogue. Recherches cliniques et sociologiques sur le couple et la famille, 1988, 1, 62-76.

Selz M., Il y a tellement de non-savoir, in Santé mentale, numéro spécial sur symptôme-douleur, 1989, 15-19.

Serrano J. A., Hayez J.-Y., Charlier D., Preliminary research on consultation-liaison child psychiatry, à paraître dans les Actes du Workshop needed areas on mental health research, 1988.

Serrano J. A., Bio-Psychosocial approach of chronic sick children and their families ( inédit, 1989 ).

Serrano J. A., Charlier D., Chronic sick children and their families, à paraître, European Congress in psychosomatic research, 1990. Les trois articles précédents, encore sous presse, sont disponibles au Centre de Documentation du Service de Psychiatrie, clos Chapelle-aux-Champs, 30, B-1200 Bruxelles.

Serrano J. A., Réflexions sur une pratique de la psychosomatique, in Rev. Méd. Psychosom., 1988, 16, 41-52.

Sherman M., Communication : a practical guide for the liaison psychiatrist, in Psychiatr. Clin. North Am., 1982, 5-2, 271-281.

Sifneos P. E., The prevalence of « alexithymic », characteristics in psychosomatic patients, in Psychother. Psychosom., 1973, 22, 255-262.

Sifneos P. E., Appel-Saviz R., Frankel F. H., The phenomen of « alexithymia », in Psychother. Psychosom., 1977, 28, 47-57.

Siméon M., L'enfant diabétique, sa famille, ses soignants, Thérapie familiale, 1983, 4, 3, 269-286.

Soulayrol R., Les variétés de l'écoute psychologique dans une consultation d'épileptologie infantile, in Psychol. Méd., 1981, 13, 7, 1031-1036.

Staudenmayer H., Medical manageability and psychosocial factors in childhood asthma, in J. Chron. Dis., 1982, 35, 183-198.

Steinberg H. et coll., An analysis of physician resistance to psychiatric consultations, in Arch. Gen. Psychiatr., 1980, 37, 1007-1012.

Stierlin H., La dynamique familiale dans les psychoses et les désordres psychosomatiques graves, conférence inédite, Université de Liège, 1984.

Sturge J. C., Joint works in paediatrics : a child psychiatry perspective, in Arch. Dis. Child, 1989, 64, 155-158.

Urdang L., Flexner S. B. (eds), Random House College Dictionary, New York, Random House, 1972.

Valabrega J.-P., Les théories psychosomatiques, Paris, Flammarion, 1954.

Vandvik I. H., Seltzer W. J., Evolution of child psychiatric teamwork in a somatic hospital, in Psychother. Psychosom., 1984, 41,77-84.

Vasse D., La chair envisagée, Paris, Seuil, 1988, 217 p.

Vasquez M. P., La chirurgie pédiatrique actuelle. Point de vue du chirurgien sur le rôle du pédopsychiatre, in Neuropsychiatr. Enfance Adolesc., 1986, 34, 11-12, 481-484.

Volkmar F. R. et coll., Conversion reactions in childhood and adolescence, in J. Am. Acad. Child Psychiatry, 1984, 23, 4, 424-430.

Von Bertalanffy L., Théorie générale des systèmes, Paris, Dunod, 1973.

Watzlawick P., Helmick-Beavin J., Jackson D., Une logique de la communication, Paris, Seuil, 1972.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.

Dessins d'enfants du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.


Joël dessine ...

Joël dessine la troisième maison

Joël élabore ...

Petits et grands voleurs

Vive les vacances!

Un morceau d'étoile ...

Nathalie ... animaux ficelés

Françoise ...des docteurs-monstres ...

... Un petit garçon, Jean ...

Effectué par Joël tout seul, ...

Cédric joue à la balle.

Papa, bagages et voyages.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































 Joël dessine ...
... Joël dessine ... ces assertions ... concordent avec le contenu de ses dessins, tout à fait oedipiens, qui l'installent en position d'enfant unique avec ses parents.
( Page 349 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.)



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































 Joël dessine la troisième maison
Joël dessine la troisième maison ... Dans la valise il y a des sous " pour acheter ".
( Page 350 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.)


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































 Joël élabore ...
Joël élabore : le petit garçon s'enfuit en courant, puis part sur une moto ... On va le rattraper, mais à la dernière minute, la fumée de la maison tombe sur le papa ... et le petit garçon se sauve.
( Page 351 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.)


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































 Petits et grands voleurs
Joël demande à dessiner ... il représente un petit voleur qui prend tout le mobilier d'une maison et l'entasse dans son auto.
( Page 353 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.)



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































 Vive les vacances!
Joël ... a beaucoup joué dans la piscine de leur maison de vacances et tient à la lui dessiner.
( Page 355 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.)



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































 Un morceau d'étoile ...
Un jour, il atterrit sur la planète de Jésus, ... il s'y promène ... il rentre dans un trou, puis en sort ... il y a trouvé une étoile ( de la grandeur d'une main ), qu'il prend ...
( Page 357 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.)



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 




































 animaux ficelés
Nathalie dessine des animaux ficelés sur tout leur corps
( Page 315 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.)



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































 Françoise et les monstres-docteurs
Françoise commente son dessin de la manière suivante : " J'ai plein de montres dans ma tête, des docteurs-monstres : cela me fait peur. ".
( Page 310 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































 Un petit garçon, Jean
... Un petit garçon, Jean, demande à son papa de pouvoir avoir un poil de sa barbe. Il le reçoit et le cache précieusement dans sa chambre, dans une boîte.
( Page 326 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































 Effectué par Joël tout seul, ...
Une fois de plus, Jean et ses parents habitent dans des maisons séparées, et on circule les uns chez les autres; il figure à nouveau une troisième maison dont la fonction est mystérieuse.
( Page 336 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































 Cédric joue à la balle
Cédric ( six ans ) joue à la balle dans un sentier près de sa maison. Sa maman l'appelle pour aller dormir ...
( Page 340 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































 Papa, bagages et voyages
Papa, bagages et voyages.
( Page 346 du livre " Le psychiatre à l'hôpital d'enfants. " par le professeur Jean-Yves Hayez. 1991.



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.

Ce qu'on peut trouver sur le web au sujet du livre.

138. alapage.com - Plus de 3 millions de produits culturels et de ...
... Tous les livres écrits par "Jean-Yves Hayez", LA PSYCHIATRIE AL'HOPITAL D'ENFANTS
de : "Jean-Yves Hayez". ... Tous les livres écrits par "Jean-Yves Hayez". ...
www.alapage.com/ b_LAPSYCHIATRIEALHOPITALDENFANTS_F_1_2130438210.html - 52k -




Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 



































Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.

Une sauvegarde de ce qu'on peut trouver sur le web au sujet du livre.

2004-138.   
alapage.com - Plus de 3 millions de produits culturels et de ...

... Tous les livres écrits par "Jean- Yves Hayez", LA PSYCHIATRIE AL'HOPITAL D'ENFANTS
de : "Jean-Yves Hayez". ... Tous les livres écrits par "Jean-Yves Hayez". ...
www.alapage.com/ b_LAPSYCHIATRIEALHOPITALDENFANTS_F_1_2130438210. html - 52k -

Vous avez la possibilité de voir une sauvegarde brute de ce site avec images. ici

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 





















































































































































































Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.

Pour stimuler votre intérêt, je vous propose quelques pages du livre. ( pages 126 à 131 y/c. )


II - Missions de la pédopsychiatrie de liaison.

Ces missions ressortent des définitions qui viennent d'être proposées. Les plus essentielles nous paraissent être :

1/ Situer sa position dans le champ des sciences de l'homme.

Il s'agit d'en connaître les grandes tendances contemporaines, d'en comprendre la logique, avec empathie et lucidité, de clarifier ses zones d'adhésion et de différence et de les justifier ( Schmitz, 1988 ).

A procéder ainsi, le pédopsychiatre de liaison pourrait bien découvrir qu'il est pris entre deux feux! D'une part, les écoles médicales traditionnelles demeurent largement causalistes linéaires, centrées sur l'idée d'un agent prédominant de nature organique : les écoles de psychiatrie biologique se calquent tout à fait sur ce point de vue. D'autre part, les écoles psychodynamiques contemporaines, si elles croient davantage aux causalités circulaires, n'en continuent pas moins à promouvoir l'idée du primat du psychogénétique ( cf. p. 45 et sq. ).

Le psychiatre de liaison, lui, pense souvent multifactorialité, incluant aussi le hasard biologique et les aléas du corps matériel, sans hiérarchies a priori ... ; il accepte l'incertitude et la mouvance de déterminants multiples ... il pense que l'on peut aider sans tout savoir, en spéculant, en faisant des pans, en observant leur devenir et même, à l'inverse, que l'acharnement diagnostique est souvent nocif, etc.

2/ Témoigner de ses convictions scientifiques, tous azimuts, avec courtoisie et délicatesse :

il ne suffit pas d'agir dans son coin, il faut aussi contribuer à faire progresser des idées dans la communauté scientifique et dans la société. L'on pourrait parler ici d'une fonction de sensibilisation échanges d'information, stimulation permanente d'un débat d'idées avec nos collègues non psy à propos de la nature biopsychosociale de maladies et de tout ce qui en découle du programme mis au point pour chaque malade à l'organisation des équipes soignantes de telle sorte qu'elles constituent un facteur social favorable à la guérison; nous y reviendrons p. 200 et sq.

3/ S'occuper directement des enfants malades, en coopération avec d'autres soignants,

pour diagnostiquer et traiter plus efficacement leur état actuel et/ou prévenir l'installation de complications tant psychiques que physiques.

En effectuant ce travail clinique, il doit éviter d'être réduit au seul rôle du " spécialiste des complications psychologiques coexistant à la maladie somatique, et éventuellement secondaires à elle " : certes, celles-ci sont susceptibles d'exister et méritent d'être soulagées, mais plus radicalement et très fréquemment, c'est sur la maladie elle-même, centralement, qu'il intervient en essayant de soulager, parmi les multiples causes qui la déclenchent et l'entretiennent, le poids des facteurs pathologiques psychosociaux. Cette fonction centrale qu'il remplit, aux côtés du pédiatre et à égalité avec lui, il devra en témoigner inlassablement même dans les bons services de pédiatrie, on aura souvent tendance à le " caler à la périphérie ".

Mais existe-t-il des indications spécifiques, des types de maladies qui sont exclusivement de sa compétence ? Inversement, en existe-t-il d'autres dont il est exclu qu'il s'occupe jamais?

En principe, non; ceci ressort de nos convictions quant à la nature biopsychosociale de l'être humain et donc de ses maladies!

En pratique, cependant, on ne pense pas assez à l'associer à des cas réputés organiques : il est rare qu'un orthopédiste imagine que tel enfant qui fait des fractures à répétition y aille aussi de ses facteurs psychosociaux ( culpabilité, dépression, autopunition ) ... ou qu'un néphrologue, inquiet devant l'évolution défavorable et peu explicable d'une néphrite chronique, se mette à penser sérieusement que la constitution mentale de l'enfant peut contribuer à expliquer le trouble.

De facto, on limite donc l'appel fait à l'aide du pédopsychiatre de liaison, et les auteurs qui ont recensé les indications qui lui ont été destinées ont donné des listes centrées souvent sur les quelques mêmes catégories ( Mattson, 1976; Bingley, 1980; Chiché-Auvigne, 1981; Herzog, 1981; Hodas, 1983 ). Dans notre propre équipe, les catégories les plus fréquentes sont :

- ce que nous avons appelé les somatisations pour peu qu'elles aient été repérées ou soupçonnées;
- les maladies terminales, censées remuer des sentiments difficiles;
- les difficultés comportementales des enfants hospitalisés ou/et de leurs familles.

4/ S'occuper de l'entourage,

réparti en différents systèmes humains de vie dont l'enfant malade est chaque fois membre. On sait combien la dynamique de ces systèmes peut contribuer à la maladie ou à la guérison (1) ! Tant qu'il s'agit des parents, de la fratrie ou de la famille élargie, cette sollicitude soignante du psychiatre de liaison ne pose aucun problème de principe : il les met tout naturellement sur le même pied que l'enfant.

Dès qu'il s'agit de " professionnels ", c'est une autre paire de manches ! En règle générale, ceux-ci n'aiment guère se laisser approcher dans leur intimité et s'abritent derrière leur rôle en avançant en outre l'idée que celui-ci est très bien joué : donc, à l'enfant et à la famille de changer!

Et voici donc le psychiatre de liaison qui marche sur des oeufs : ainsi en va-t-il déjà lorsqu'il essaie d'interpeller tel instituteur, telle assistante sociale visiteuse de la famille ... Ainsi en va-t-il également, et de façon encore bien plus aigué, lorsqu'il veut interpeller le médecin et/ou l'équipe soignante : " ça marche " lorsqu'il s'agit de reconnaître leurs qualités ou de négocier avec eux quelqu'attitude quotidienne, quelques paroles qu'ils pourraient prononcer pour mieux servir les intérêts de l'enfant. Mais qu'en est-il lorsque le psychiatre soupçonne quelque tension intrapsychique, relationnelle ou institutionnelle qui pourrait avoir puissamment motivé la demande adressée à lui ... ou qui pourrait peser négativement sur les relations avec l'enfant et sa famille et sur la programmation thérapeutique ? Qu'en est-il lorsque l'on évite de lui demander quoi que ce soit à ce sujet, voire même que les personnes impliquées n'en sont probablement pas ou peu conscientes ? A l'inverse, comment réagir lorsque les personnes en question viennent lui parler de " leurs problèmes " avec tel enfant, telle famille, tel collègue ..., voire au coeur de leur vie privée?

Bien des situations peuvent se présenter, qui demandent une réponse au cas par cas : nous y reviendrons de façon détaillée, p. 144 et sq. Disons déjà qu'en évitant le double piège inverse de l'abstention de principe et de la confusion des rôles ( psychiatre de liaison = analyste institutionnel ou psychothérapeute de ses collègues ), il reste une voie de cheminement possible, étroite, difficile, faite de présence fraternelle à ses collègues et de courage : courage à aller vers eux, parfois, et à leur dire non, parfois ...

5/ En amont de la prise en charge directe des malades et du dialogue avec leur environnement, le psychiatre de liaison investit également de l'énergie

à prévenir l'apparition ou l'aggravation des maladies ( cf p. 199 ).

Il est également souhaitable qu'il mène des recherches dans son champ, qui assoient sa crédibilité ( Jenkins, 1981 ).

6/ En conclusion de ce paragraphe II,

et dans une logique de réflexion quelque peu différente, nous nous pencherons encore sur deux questions :

a / En ordre principal, le psychiatre de liaison répond-il aux demandes qu'on lui fait ou prend-il les initiatives ?

Il fait les deux, bien sûr.

Il entend toutes les demandes qui lui parviennent, les accueille avec bienveillance et y fait la réponse qu'il estime la plus utile au bien-être des malades, in fine. Faut-il aller jusqu'à dire pour autant qu'il lui arrive d'être " ... un peu comme le pompier, qui non seulement éteint les feux, mais aussi prévient leur retour ... " ( Adriaenssens et Kruth, 1989 )? C'est peut-être pousser loin sa disponibilité et donner trop l'impression que sa tâche est d'apaiser à tout prix conflits et difficultés. Nous dirions plutôt qu'il ne devrait opposer un " Non " de principe à rien de ce qui lui est demandé, puisque toute demande a du sens du point de vue de celui qui la pose : que le psychiatre aide donc à mieux saisir ce sens, avec respect, et qu'il négocie la réponse qu'il lui est possible de donner, en fonction de l'identité qu'il s'attribue et en pensant essentiellement à l'intérêt des enfants malades.

C'est dire que régulièrement il cherchera à transformer une première formulation des demandes reçues, qui le réduirait à un rôle congru et immédiatement intéressant pour l'autre, comme débarrasser d'un malade casse-pieds ou atténuer les troubles de comportement d'un enfant dans l'Unité ; on peut certes partir de là, faire ce que l'on peut pour soulager à court terme, si tant est que ce faisant, l'on n'entretient pas trop une dysfonction systémique ; encore faut-il ensuite inviter à réfléchir plus loin : s'il n'a pas ce courage, le psychiatre risque bien de n'avoir de liaison que le nom et de ne rester en fait qu'un psychiatre de consultation fonctionnant à l'hôpital général pour soigner la morbidité isolée comme psychiatrique ( Schubert, 1983 ).

Plus radicalement encore, à l'occasion, il pourra prendre des initiatives : par exemple, en donnant son avis sur un problème nouveau qu'il entend invoquer lors d'une réunion, il peut demander, indirectement ou explicitement, de contribuer à sa prise en charge : après tout, s'il croit à la multidisciplinarité et à la multifactorialité, il lui revient également de revendiquer sa place, paisiblement, lorsqu'il l'estime indiquée et que l'on ne pense pas spontanément à lui!

b / Quelles sont les qualités d'être souhaitées chez le pédopsychiatre de liaison ? Elles ressortent de ce qui précède :

- disponibilité : " ... Tout a basculé positivement quand l'équipe est venue s'installer dans l'hôpital, au lieu d'être à vingt minutes de là ... " ( Vandvik, Seltzer, 1984 );

- célérité

- solides connaissances du domaine avec lequel il collabore, sans cependant rivaliser avec les directives du pédiatre ... en ne donnant des consignes que pour son propre territoire ( Sherman, 1982 );

- capacité de tact, de diplomatie, de souplesse, de communication claire et sans jargon ;

- patience et obstination ;

- modestie : veiller à ne pas écraser les autres, même quand il croit avoir fait un bon diagnostic et/ou avoir été efficace ( Adam, 1975 );

- humilité ; par exemple, accepter les justes reproches faits à la psychiatrie : jargonnage, impérialisme, mépris du corps ( ibid. )

- tolérance à la frustration; par exemple, face au malade qui refuse ses services ( ibid. ).

Notes.

(1). A ce propos, le psychiatre de liaison lui aussi risque d'être " pris " dans le problème et parfois d'être bien aveugle là-dessus! Pour un certain nombre de malades, ça ne représente pas rien que d'être priés de passer chez le psychiatre : ils peuvent en concevoir dépit, dépression et angoisse et aggraver leurs symptômes - au moins transitoirement! - : ceci devrait être compris, analysé, parlé, tenu en compte ...



Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 

Création le 18 octobre 2004.
Dernière mise à jour le dimanche 25 septembre 2011.
L'exemplaire personnel de ce livre prêté en mai 2005 a servi à cette présentation.

DS.ds


 


Fin du dossier























































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 

































































































































































































Bravo de m'avoir trouvé

Félicitations

Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.



... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ... a été retirée par souci de simplicité.







Vérification d'accessibilité

Le site est bien visible avec Internet Explorer 3.0 et plus et Netscape ( quelques instructions ignorées )

Vérification faite avec windows 3.0/95/98/XP

La présentation est prévue pour écran 640x480 mais est encore correcte avec les écrans plus grands 1600x1200 ou autres.


Mes plus vifs remerciements vont à mon webmaster, le docteur Guy De Saedeleer : sans sa créativité et son infatigable persévérance, ce site n'existerait pas.
Ce 22 septembre 2008,
Jean-Yves Hayez


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 







































































































































































































































































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 




















































































































































































Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.



... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ... a été retirée par souci de simplicité.








Vérification d'accessibilité

Le site est bien visible avec Internet Explorer 3.0 et plus et Netscape ( quelques instructions ignorées )
Vérification faite avec windows 3.0/95/98/XP

La présentation est prévue pour écran 640x480 mais est encore correcte avec les écrans plus grands 1600x1200 ou autres.


Mes plus vifs remerciements vont à mon webmaster, le docteur Guy De Saedeleer : sans sa créativité et son infatigable persévérance, ce site n'existerait pas.
Ce 22 septembre 2008,
Jean-Yves Hayez


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 
























































































































































































































 

- Notes automatiques. -

.
.
Note 1.


(1). A ce propos, le psychiatre de liaison lui aussi risque d'être " pris " dans le problème et parfois d'être bien aveugle là-dessus! Pour un certain nombre de malades, ça ne représente pas rien que d'être priés de passer chez le psychiatre : ils peuvent en concevoir dépit, dépression et angoisse et aggraver leurs symptômes - au moins transitoirement! - : ceci devrait être compris, analysé, parlé, tenu en compte ...



Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir..

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































Le psychiatre à l'hôpital d'enfants.

Caractéristiques du livre.

Prix honorifique de la Fondation Mustela 1993.

Auteurs : Jean-Yves Hayez avec la collaboration de D. Charlier, E. Tilmans, J. Serrano et M. Vandermarcken.
Editeur : Presses universitaires de France. Paris.
Broché
Année : 1991.
Collection : Le Fil Rouge.
Prix : Amazone : 36.58 euros.
Pages : 452 pages.

Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 





















































































































































































... en format traitement de texte, vous avez les choix suivants :

Format word 9.0 ( 20.08.2006 ).



Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir.



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

.....


Fin du dossier






















































































































































































liste des mots-clés du site au 28 septembre 2005.

abus sexuel, accompagnement éducatif, adolescents abuseurs, adolescents, allégation d'abus sexuel, angoisse de séparation, angoisse, anxiété, assuétude, autorité parentale, beaux-parents, besoins psychiques des enfants, bizarrerie sexuelle infantile, cadre thérapeutique, confidences, confidentialité, conformisme, culpabilité, debriefing collectif, délinquance, dépendance, dépression, destructivité, deuil compliqué, deuil pathologique, éducation sexuelle, enfant abuseur, enfants, énuresie, éthique, équipes SOS-Enfants, famille, famille reconstituée, Familles restructurées, guerre, identité, infanto-juvénile, intervention de crise, Jean-Yves Hayez, jeux sexuels, livres, mendiants, mort, mort d'un proche, mots-clés, pédopsychiatrie, perversion sexuelle infantile, perversion sexuelle, peur, pornographie, protection, psychiatrie de liaison, psychothérapie, publications, relation de soin, réparations, réseau de santé, sanctions, secrets de famille, séparation parentale, sexualité infantile, sexualité normale, signalement, soins pluridisciplinaires, stress, SOS-enfants, suggestibilité, syndrome de stress post-traumatique, traumatisme psychique, trouble de l'endormissement, trouble du comportement, trouble psychique, urgences, violence, vulnerabilité.