Jean-Yves Hayez Jean-Yves Hayez Jean-Yves Hayez Jean-Yves Hayez
ic35

 

L段nstitution résidentielle,

médiateur thérapeutique

* biographie et recueil de publications scientifiques du professeur Jean-Yves Hayez.
cochez nouveautés pour voir les textes les plus récents

" La vraie trahison est de suivre le monde comme il va et d'employer l'esprit à le justifier." Jean Guéhenno.

Jean-Yves Hayez
a le plaisir de vous proposer



L段nstitution résidentielle, médiateur thérapeutique.



Vous pouvez trouver ici soit le sommaire soit la préface soit l'avant-propos
soit la couverture soit le texte au dos du livre soit la table des matières.

Auteurs : Hayez Jean-Yves, Kinoo P., Meynckens-Fourez M., Vander Borght C.
Editeur : Matrice.
Préface de Ausloos Guy.
Année : 1994.
Prix :
Pages : ... pages.

Pour retourner au menu des résumés de livre dont je viens de partir.


Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 
Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 

































































































































































































Bravo de m'avoir trouvé

Félicitations

Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.



... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ... a été retirée par souci de simplicité.







Vérification d'accessibilité

Le site est bien visible avec Internet Explorer 3.0 et plus et Netscape ( quelques instructions ignorées )

Vérification faite avec windows 3.0/95/98/XP

La présentation est prévue pour écran 640x480 mais est encore correcte avec les écrans plus grands 1600x1200 ou autres.

Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 







































































































































































































































































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 
Retour au menu princeps.
Retour au début.

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 




















































































































































































Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.



... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ... a été retirée par souci de simplicité.








Vérification d'accessibilité

Le site est bien visible avec Internet Explorer 3.0 et plus et Netscape ( quelques instructions ignorées )
Vérification faite avec windows 3.0/95/98/XP

La présentation est prévue pour écran 640x480 mais est encore correcte avec les écrans plus grands 1600x1200 ou autres.


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 
























































































































































































































 


L段nstitution résidentielle, médiateur thérapeutique.

Le sommaire.


Préface : Professeur Guy Ausloos

Avant-propos : Philippe Kinoo

Première partie : Pour des pratiques de l'institutionnel : quelques repères
Christine Vander Borght

Deuxième partie : L'organisation institutionnelle

Chapitre premier : L'institution comme système
Muriel Meynckens-Fourez

Chapitre deuxième : Des fonctions et des rôles
Xavier Renders

Chapitre troisième : La fonction de direction
Christine Vander Boight

Chapitre quatrième : La fonction éducative
Hubert Boutsen, Claude Dieu, Philippe Kinoo, Christian Leidgens, Christine Vander Borght

Chapitre cinquième : Les fonctions "Psy"
Jean-Yves Hayez

Chapitre sixième : Les fonctions de formation, d'analyse et de recherche
Christine Vander Borght

Troisième partie: Quelques dispositifs institutionnels

Chapitre premier : Mandats, contrats et statuts
Jean-Yves Hayez

Chapitre deuxième : Collaboration avec les services ambulatoires
Philippe Kinoo

Chapitre troisième : Le fravail avec les familles
Muriel Meynckens-Fourez

Chapitre quatrième : La réunion des résidents
Muriel Meynckens-Fourez, Christine Vander Borght

Chapitre cinquième : Transgressions et sanctions
Philippe Kinoo

Chapitre sixième : Entrées, sorties, autonomie
Philippe Kinoo


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































L段nstitution résidentielle, médiateur thérapeutique.

Texte au dos du livre.
Dans la problématique actuelle de l'intervention sociale, l'institution reste un terrain privilégié de recherche et de formation.

L'institution résidentielle est ici entendue comme institution d'accueil, et d'hébergement, dans laquelle l'organisation de la quotidienneté et de l'ambiance de vie trame la toile de fond d'un travail spécialisé d'éducation et de soins, d'enfants ou d'adultes.

Les auteurs développent leurs expériences de travail dans des lieux de vie institutionnelle. Ils proposent des réponses concrètes aux questions qui s'y posent, en terme de dispositifs et de méthodologies pratiques utilisables à chaque moment qui rythme et ritualise les temps de vie en institution.

L'originalité de cette écriture plurielle est de donner à lire un texte qui considère l'institution dans sa globalité, autant que dans ses singularités humaines. Une institution où chacun joue son rôle, au sein d'une dynamique collective qui vise à accroître les possibilités de tous. Alors qu'en même temps les responsabilités et les limites sont clairement repérées.

Dans cette perspective, l'ouvrage s'adresse à l'ensemble des professionnels travaillant en institutions : éducateurs, directeurs, psy, assistants sociaux, personnels administratifs, étudiants, stagiaires ...

Hubert Boutsen , pédopsychiatre, médecin en service de placement en famille d'accueil.

Hubert Boutsen Claude Dieu, assistant social, directeur d'un hôpital psychiatrique pour enfants et adolescents.

Jean-Yves Hayez , pédopsychiatre, docteur en psychologie, professeur à la faculté de médecine de l'UCL ( Université Catholique de Louvain ).

Philippe Kinoo , pédopsychiatre, médecin au Snark, institut médico- pédagogique pour adolescents.

Christian Leidgens , éducateur, licencié en psychopédagogie, directeur d'une maison d'accueil pour enfants et adolescents.

Muriel Meynckens-Fourez , pédopsychiatre, médecin directeur d'un hôpital psychiatrique pour enfants et adolescents, formatrice en intervention systémique et thérapie familiale.

Xavier Renders , docteur en psychologie, professeur à la faculté de psychologie et des sciences de l'éducation de l'UCL.

Christine Vander Borght , psychologue, formatrice en intervention systémique et thérapie familiale.


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































L段nstitution résidentielle, médiateur thérapeutique.

Table des matières.

Préface : Professeur Guy Ausloos

Avant-propos : Philippe Kinoo

PREMIÈRE PARTIE
Pour des pratiques de l'institutionnel : quelques repères
Christine Vander Borght

1. La psychothérapie institutionnelle
2. De la pédagogie aux pratiques de l'institutionnel
3. Pour des pratiques de l'institutionnel

DEUXIEME PARTIE

L'organisation institutionnelle

Chapitre premier : L'institution comme système
Muriel Meynckens-Fourez

1. Organisation
2. Interactions
3. L'officialisation

Chapitre deuxième : Des fonctions et des rôles
Xavier Renders

1. Définitions
2. Qu'est-ce qu'une institution qui " fonctionne " bien
3. Effets thérapeutiques sur les résidents du travail de définition et de partage des fonctions et des rôles

L'INSTITUTION RESIDENTIELLE, MEDIATEUR THERAPEUTIQUE

Chapitre troisième : La fonction de direction
Christine Vander Borght

1. Les trois champs de travail de la direction
2. Les différents aspects de la fonction de direction

Chapitre quatrième : La fonction éducative
Hubert Boutsen, Claude Dieu, Philippe Kinoo,
Christian Leidgens, Christine Vander Borght


1. Comment l'éducateur( trice ) peut-il( elle ) investir les relations avec les résidents ? Qu'en est-il de l'attachement? Peut-on " rêgler " les relations?
2. Comment l'éducateur peut-il investir le corps de l'enfant?
3. Comment sont travaillées les relations entre enfants?
4. Quels sont les moyens mis à la disposition des éducateurs pour apprendre leur métier et forger leur expérience?
5. L'éducateur peut être un relais parental, mais n'est pas un parent. Comment assume-t-il cette position?
6. Quels sont les moyens de reconnaissance et de promotion du travail éducatif?

Chapitre cinquième : Les fonctions " Psy "
Jean-Yves Hayez

1. Introduction
2. Contribution à la compréhension du résident ( et de sa famille )
3. Disponibilité aux autres professionnels de l'institution
4. La fonction psychothérapeutique : sa nature, son contexte et ses limites
5. La fonction psychothérapeutique quelques applications
6. Proposer des idées à propos du projet institutionnel global et, lorsqu'il existe, du programme d'accompagnement de chaque résident
7. Participation à la fonction critique ou de questionnement

Chapitre sixième : Les fonctions de formation d'analyse et de recherche
Christine Vander Borght

1. La formation
2. L'analyse des pratiques
3. La recherche

TROISIEME PARTIE

Quelques dispositifs institutionnels

Chapitre premier : Mandats, contrats et statuts
Jean-Yves Hayez

I. Généralités

1. Terminologie et définitions
2. Considérations d'ensemble

II. Les procédures

1. Schémas de référence
2. Quelques composantes des procédures
3. Quelques applications

Chapitre deuxième : Collaboration avec les services ambulatoires ...
Philippe Kinoo

1. Ne pas recommencer à zéro
2. Complexification
3. Cohérence
4. Vigilance réciproque
5. Diminution des images de toute-puissance et résolution des conflits
6. Travailler l'ambivalence
7. Ne pas couper les liens
8. Relais de sortie

Chapitre troisième : Le travail avec les familles<
Muriel Meynckens-Fourez

1. L'appartenance du résident à deux systèmes : sa famille et l'institution
2. La mobilisation des ressources familiales et institutionnelles autour du résident
3. Les différentes modalités du travail avec les familles
4. Influence du travail avec les familles sur le travail institutionnel

Chapitre quatrième : La réunion des résidents
Muriel Meynckens-Fourez, Christine Vander Borght

I. La réunion des résidents comme partie essentielle d'un dispositif pédagogique

1. La réunion des résidents est contextualisée
2. En tant qu'outil pédagogique, la réunion nécessite des conditions de mise en place et de fonctionnement
3. En tant que lieu de parole, la rétirrion est un lieu de négociation

II. Expérience d'une réunion de résidents dans un service de pédopsychiatrie

1. Instituer la loi et les règles
2. Les règles sont les mêmes pour tous
3. Différenciation entre les personnes
4. Officialisation des faits
5. Le recadrage

Chapitre cinquième : Transgressions et sanctions
Philippe Kinoo

1. Mécanismes en jeu
2. Réagir aux transgression

Chapitre sixième : Entrées, sorties, autonomie
Philippe Kinoo

1. Entrée
2. Le va-et-vient
3. La sortie

Bibliographie


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































L段nstitution résidentielle, médiateur thérapeutique.

Préface.

Ceux qui sont familiers de l'approche familiale connaissent la technique du génogramme. Elle consiste à faire une sorte d'arbre généalogique de la famille pour mettre en évidence les règles, les rôles, les mythes, les secrets, les traditions dont on hérite sans bien le savoir mais qui guident nos fonctionnements, nous positionnent dans le monde et soutiennent nos croyances.

En cherchant ce que je pourrais bien dire dans la préface d'un livre aussi dense, qui dit fort bien ce qu'il se propose de dire, j'ai eu l'idée saugrenue de faire, sinon le génogramme, du moins la généalogie de l'institution résidentielle.

Au niveau des ancêtres on trouve les orphelinats, tenus par des religieux ou des religieuses. Garçons et filles sont séparés assez jeunes. Tous ne sont pas orphelins, certains ont été abandonnés dans les tours des couvents ou aux portes des églises. Il n'est donc pas question de travailler avec les familles puisqu'il n'y a pas de famille. Il y est par contre beaucoup question de valeurs religieuses et d'extirper les mauvais instincts de ces enfants marqués par la faute originelle, comme l'a bien montré Philippe Ariès. Peut-être en reste-t-il quelque chose dans nos institutions.

Au niveau des grands parents, à la fin du XIXe siècle et en début du XXe siècle apparaissent les centres de détention pour les mineurs. Auparavant, les " jeunes voyous " ou les " filles perdues» étaient mêlés aux adultes. C'est donc au départ dans un but altruiste que ces institutions se créent. Mais, l'enfer étant souvent pavé par de bonnes intentions, le remède fut parfois pire que le mal comme en témoigne le tristement célèbre bagne pour enfants de Cadillac, où les garçons cheminaient en costume rayé, la tête rasée et les boulets aux pieds. Les mouvements humanitaires intervinrent et les noms changèrent : maison de redressement ou de rééducation ou école de reforme. Mais il s'agissait toujours de redresser, de réformer, de rééduquer. Et les abus ne changèrent pas nécessairement avec le nom comme en témoignent les cachots ou cellules d'isolement Peut-être en reste-t-il quelque chose dans nos institutions.

Sommes-nous de la génération des adultes ou sommes-nous encore dans nos institutions les enfants de ces générations qui nous ont précédés?
Je laisserai la question ouverte. Je pense cependant qu'il ne faudrait pas plus tomber dans le pessimisme de " la mauvaise solution institutionnelle " que dans l'optimisme béat du mythe de " la bonne institution ". Louis Emery répétait et appliquait journellement cette idée que " l'institution ne doit pas combattre la crise mais en vivre ". C'est là sans doute la voie du milieu entre optimisme et pessimisme, la voie vers l'institution qui devient adulte.

Vivre de la crise ce n'est pas laisser le désordre, la gabegie, la chienlit s'installer dans l'institution.
Ce n'est pas retomber dans ces errances, sans doute joyeuses, que l'on connaît après 68 où la confusion des rôles, la désorganisation et les interventions brouillonnes faisaient revivre aux résidents ce qu'ils avaient déjà trop bien connu dans leurs milieux d'origine.

Vivre de la crise c'est être en permanence ouvert au changement tant il est vrai que l'on peut définir la crise systémiquement comme " le moment d'instabilité où un changement devient possible ". Pour que des changements réels puissent se produire - des changements 2 comme dirait Watzlawick - il est nécessaire que tant les intervenants que les résidents puissent compter sur une organisation institutionnelle suffisamment claire, cohérente, lucide. Cet ouvrage présente de façon simple, vivante, imagée et pragmatique les prérequis pour un fonctionnement satisfaisant de l'institution résidentielle.

Les ouvrages traitant de 1'institution résidentielle peuvent se compter sur les doigts de la main. Je n'en retiendrai que deux : Garde ton masque de Schouten, Hirsch et Blankstein (1) - qui eut pour moi une influence déterminante à sa parution en 1974 et que les éditions Erès viennent très heureusement de republier - et Familles, institutions et approche systémique sous la direction de Jacques Pluymaekers. Le livre que vous avez en main ne fait pas double emploi avec les précédents : il présente une nouvelle synthèse des approches psychanalytiques, systémiques et de thérapie institutionnelle. Il se caractérise par la clarté de ses subdivisions et par le côté pratique de ses propositions.

Depuis plusieurs années, je fais des conférences sur l'institution, où je propose de la transformer en " hôtel thérapeutique ". Les jeunes dont nous nous occupons viennent en effet le plus souvent de milieux où ils ont " fait problème " dès leur arrivée, où ils ont été " définis " comme étant le problème. Et à force " d'être le problème, on finit par avoir des problèmes ". Pour cette raison, l'institution se devrait d'être d'abord un lieu d'accueil, un havre, un abri où l'on peut venir refaire ses forces après la tempête, trouver la chaleur quand on vient du froid, vivre un espace de liberté, où l'on pourra épanouir ses potentialités. C'est pour cela que je parle d'hôtel.

Mais il y a souvent des blessures à panser; des confiances à restaurer et cela prend des intervenants dont les qualités humaines et professionnelles seront sans cesse sollicitées et mises à l'épreuve. C 'est pourquoi il ne suffit pas d'un hôtel, il faut qu'il soit " thérapeutique ", ce qui nécessite de miser sur les compétences des jeunes et de leurs familles, de faciliter la circulation de l'information entre jeunes, entre jeunes et intervenants, entre jeunes, intervenants et familles.

A nouveau, c'est ce que j'ai trouvé dans cet ouvrage : des moyens concrets qui seront utiles à tout intervenant institutionnel, une haute qualité dans les différents chapitres écrits par des professionnels différents dont les regards se complètent. La création du groupe " Institutions " n 'y est pas étrangère et l'on sent qu'il y a eu une réflexion commune et pas seulement une juxtaposition d'opinions. Mais ce qui me séduit le plus est la grande générosité et le grand respect pour ceux dont on s'occupe qui transparaît tout au long de cet ouvrage. C 'est ce qui me porte à croire que ce livre est une étape importante pour la réalisation de cette utopie qui me tient à coeur : l'hôtel thérapeutique.

Guy AUSLOOS
Professeur agrégé de Psychiatrie
Université Mc Gill,
Université de Montréal.

(1) Les références bibliographiques sont reprises dans la bibliographie générale.


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































L段nstitution résidentielle, médiateur thérapeutique.

Avant-propos.

En 1984, un psychologue et quatre pédopsychiatres du département de pédopsychiatrie de l'Université Catholique de Louvain ( Belgique ), travaillant ou ayant travaillé en institution résidentielle, décident de créer un groupe " institutions ". Ce projet fût accueilli au Centre " Chapelle-aux-Champs ", le centre de consultations ambulatoires et de formation le plus important du département.
Le groupe se donnait un objectif de réflexion interne, à partir de l'expérience acquise par chacun de ses membres aussi bien sur le terrain des consultations psychosociales, de l'intervention institutionnelle ou de la formation.

Jusqu'alors, l'implication du département dans des institutions résidentielles existait déjà quelque peu, mais de façon marginale, au cas par cas, et, il faut bien le dire, avec l'impression latente que cet investissement était moins " noble " que le travail thérapeutique ambulatoire.

A cette période, non seulement la crise économique frappait le secteur social, mais le monde psychiatrique finissait d'être ébranlé, en particulier par la contestation du modèle asilaire, par le courant antipsychiatrique, ... et les effets de ces idées avaient bouleversé bon nombre d'institutions. Certaines s'étaient repliées frileusement sur les vieux modèles, d'autres s'étaient réorganisées résolument dans des projets plus au goût du jour, mais nombreuses aussi étaient celles qui, tout en restant convaincues de l'utilité et de la nécessité de leur fonction sociale ou thérapeutique dans les réseaux d'aide, n'en étaient pas moins mal à l'aise, à la recherche d'une nouvelle identité. La contestation et les critiques, massives ou subtiles, idéologiques ou économiques, entretenaient plus ce malaise qu'elles ne contribuaient à le lever. Ainsi en Belgique, on créa à cette époque le " Milieu Ouvert ". Il s'agissait de la mise en place d'équipes d'intervention dans le milieu de vie. L'initiative était inspirée autant par un projet de société ( favoriser l'aide au jeune dans son milieu ) que par un choix économique visant à supprimer des " lits " d'hébergement, jugés trop coûteux, en permettant le reclassement de certains travailleurs ... Mais cette dénomination de " Milieu Ouvert " étiquetait implicitement le résidentiel de " Milieu Fermé ", non sans connotation péjorative.

A côté de ce malaise, les membres du groupe étaient aussi interpellés par les difficultés intrinsèques liées à l'organisation humaine du milieu résidentiel, et à la prise en charge de situations souvent particulièrement lourdes.

Enfin, la conviction du groupe était que l'institution devait être une possibilité thérapeutique ( ou de socialisation ) même s'il est vrai qu'elle arrive après épuisement des ressources de la famille ou du milieu naturel, ou après constatation des limites, voire de la toxicité, de ceux-ci.

Un peu comme la chirurgie en médecine, l'institution résidentielle était un " mal nécessaire ". Il fallait faire en sorte qu'elle reste un médiateur thérapeutique, un outil permettant au résident d'accéder à une plus grande liberté subjective et relationnelle.

Les premières années du groupe furent fécondes en échanges entre membres du groupe et avec les travailleurs d'institutions, dans le cadre des interventions institutionnelles et d'un " séminaire ".

Une part de ces échanges, y compris et surtout entre nous, furent orientés vers la recherche de dénominateurs communs, d'un " vocabulaire institutionnel ". Il s'est inspiré des courants psychanalytiques et systémiques, et de la psychothérapie institutionnelle, qui titrent tous trois les références théoriques des membres du groupe. Les échanges aboutirent progressivement aux conceptualisations et descriptions exposées dans la partie " Organisation " de cet ouvrage : l'institution est décrite comme un système; les notions de rôle et de fonction sont définies et décrites; les fonctions éducative, psychothérapeutique, et de direction sont plus spécialement approfondies. Alors que l'ensemble des autres chapitres sont rédigés chacun par un membre du groupe, nous avons adopté une démarche particulière pour décrire la fonction éducative. Ce chapitre nous semblait évidemment essentiel dans l'ouvrage, et même si la plupart des auteurs de ce livre avaient assumé au moins partiellement, une fonction éducative dans les institutions où ils avaient travaillé, il nous paraissait intéressant de donner la parole à deux responsables d'institutions, ayant, à notre sens, accordé toute leur attention à la mise en place de cette fonction dans leur pratique institutionnelle.

La deuxième partie de ce livre aborde divers dispositifs, des " moments institutionnels " particuliers. Ce sont des chapitres consacrés à l'entrée et à la sortie des résidents, au travail avec les familles, aux transgressions, à la réunion de résidents, ainsi qu'aux mandats institutionnels et aux collaborations avec les autres intervenants psychosociaux.
Lors de nos interventions et séminaires, nous avions constaté que certaines de ces notions étaient des évidences dans telle institution, alors que dans telle autre, il s'agissait de difficultés redondantes ou de taches aveugles.

C'est ainsi qu'est née l'idée de ce livre : aborder l'institution, tant dans sa globalité, sur le plan organisationnel du moins, que dans l'analyse d'outils et de pratiques.

Il nous paraissait également important, comme nous le faisions dans la plupart de nos interventions sur le terrain des institutions, de nous adresser à l'ensemble des travailleurs institutionnels et de leurs partenaires éventuels, visant plus la cohérence globale d'une réflexion interdisciplinaire ou " interfonctionnelle " que l'approfondissement de l'un ou l'autre point de vue trop spécifiquement " psy ", " organisationnel ", ou autre.
Dans ce sens, les réflexions contenues dans ce livre s'adressent à la prise en charge de résidents de tout âge, même si une partie des descriptions et de l'expérience sont plus proches des enfants ou des adolescents.

Enfin, soulignons si besoin est que ce n'est pas un nouveau modèle de thérapie institutionnelle que nous présentons, mais plutôt le témoignage de nos convictions actuelles, sous formes de descriptions, de questions, de pistes, voire de controverses ouvertes. Un livre d'ouverture, pas de clôture, comme doit l'être également, selon nous, l'institution résidentielle.

Philippe Kinoo


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 


Fin du dossier























































































































































































L段nstitution résidentielle, médiateur thérapeutique.

Bibliographie.

A.R.E.S.P.I.
Association pour un Réseau des Pratiques de l'Institutionnel : Comment démarrer une structure éducative?, Vigneux, Matrice, 1988.

ARIES P.
L'enfant et la vie familiale sous l'Ancien Régime, Paris, 1960.

AUSLOOS G.
Thérapie Familiale et Institution, Genéve, Institut d'Etudes Sociales - CEFOC, mars 1981.

AUSLOOS G.
Délinquance et Thérapie Familiale, le double lien scindé thérapeutique, Bulletin de Psychologie, Tome XXXVI n° 359.

AUSLOOS G.
Finalités individuelles, finalités familiales : ouvrir des choix, Thérapie familiale, Genève - 1983, Vol. 4, n° 2.

AUSLOOS G.
Secrets de famille, extrait de Changements Systémiques en thérapie familiale, Paris - ESF, 1984.

AUSLOOS G.
Thérapie familiale et institution, dans Marginalité, systèmes et familles, CRIVIES, Vaucresson, 1983.

BATESON D.
Vers une Ecologie de l'Esprit, Paris, Seuil, 1977.

BOSZORMENYI-NAGY I., SPARK G.M.
Invisible loyalties, reciprocity in Intergenerational Family Therapy, New-York, Harper and Row 1973, Brunner Mazel 1984.

CAPLOW Th.
Deux contre un, Paris, ESE, 1984.

CHANDEZON G. et LANCESTRE A.
46 fiches de formation à l'animation des réunions., Paris, Editions d'organisation, 1984.

CROZIER M.
L'entreprise à l'écoute, Apprendre le management postindustriel, Paris, Inter Editions, 1987.

DAUMEZON et KOECHLIN
Anais portugais de psichiatria, décembre 1952. Voir également dans L'Evolution Psychiatrique, 1947 et 1948, fase 3.

de AJURIAGUERRA
Manuel de Psychiatrie de l'Enfant, Masson, Paris, 1980.

de LANDSHEERE G.
Introduction à la recherche pédagogique, Paris, Colin Bourrelier, 1964.

DESSOY E.
Le milieu humain I : De l'intérêt du concept en psychothérapie institutionnelle et en approche systémique - Thérapie familiale, Genève, 1993, vol. 14, n° 4.

DESSOY E., COMPERNOL C., PAUSS V.
Le milieu humain II. Etude de cas. L'impact de l'enfant psychotique sur le milieu familial et le milieu instutionnel : une collaboration entre famille et institution - Thérapie familiale, Genève, 1994, vol. 15, n° 1.

EMERY L., AUSLOOS G.
L'institution peut-elle accepter des placements dits d'urgence sans renier son modèle d'intervention, Thérapie Familiale, vol 5, n° 2, 1984.

FERREIRA A.J.
Double Bind and Delinquent Behaviour, Arch. Gen. Psychiat., 1960, pp. 359-367 ou Double lien scindé et délinquance, dans Changements systémiques en thérapie familiale, Paris, ESF, 1984.

GABBAI P.
Evolution des relations avec les parents dans une institution psychiatrique, Neuropsychiatrie de l'enfance, 1991,11-12.

GOFFMAN E.
Les cadres de l'expérience, Paris, Minuit, 1991.

HALEY J.
Pour une théorie des systémes pathologiques, dans WATZLAWICK P., WEAKLAND J.H., Sur l'interaction, Paris, Le Seuil, 1981.

HAYEZ J.-Y.
: Institutions résidentielles : ce qui peut et ne peut pas changer., dans Sauvegarde de l'Enfance, 1991-I.

HAYEZ J.-Y., RIETHMULLER S., VEROUGSTRAETE C. et WEGER J.
Le jeune, le juge et les psy, Paris, Fleurus, 1986.

HAYEZ J.-Y.
De quelques confusions de rôle dans le champ de la délinquance juvénile, Neuropsychiatrie de l'enfance, 1987, 35 ( 2-3 ).

HAYEZ J.-Y.
Dimensions institutionnelles de la prise en charge des enfants maltraités et de leur famille, Revue trimestrielle de droit familial, 1989/4.

HAYEZ J.-Y.
Mandat ou contrat : confusion ou structuration des rôles dans le champ de la délinquance juvénile, Déviance et société, 1990-14-2.

HAYEZ J.-Y. et Coll.
Le psychiatre à l'hôpital d'enfants, Paris, PUF, 1991.

HEIREMAN M.
Du côté de chez soi, La thérapie contextuelle d'Ivan Boszormenyi-Nagy, Paris, ESF, 1989.

IMBERT E.
Pour une praxis pédagogique, Préface de ARDOINO J., Paris, Matrice, 1985.

LAFFITTE R.
Une journée dans une classe coopérative, Paris, Syros, 1985.

LAPLANCHE J. et PONTALIS J.B.
Vocabulaire de la psychanalyse, Paris, PUF, 1971.

LE BOTERF G., DUPOUEY P., VIALLET F.
L'audit de la formation professionnelle, Paris, Editions d'organisation, 1990.

LE MOIGNE J.-L.
La modélisation des systèmes complexes, Paris, Dunod, Afeet systèmes, 1990.

LEVY P.
Les technologies de l'intelligence - L'avenir de la pensée à l'ère informatique, Paris, La Découverte, 1989. MEYNCKENS M.
Les premiers entretiens systémiques : grille d'analyse, Cahiers de psychologie clinique, Vol 1, De Boeck, Bruxelles, 1991.

MEYNCKENS M.
Le temps en Institution, Thérapie Familiale, Genève, 1992, Vol 13, n° 3.

MEYNCKENS M., WERY V.
Thérapie institutionnelle ... et les psy ... ? Rencontres - Fédération des Structures Psycho - socio - thérapeutiques, Secteur Enfants, Namur ( Belgique ) 13 mars 1992.

MEYNCKENS - FOUREZ M.
Supervision d'équipe, Thérapie Familiale, Genève, 1993, vol. 14, n° 3.

MICHAUD G.
La Borde, un pari nécessaire. Paris, Gauthier Villard, 1976.

MIERMONT J. ( sous la direction de )
Dictionnaire des Thérapies Familiales. Théories et pratiques, Paris, Payot, 1987.

MOLES M.
Les Sciences de l'imprécis, Paris, Seuil 1990.

NEUBURGER R.
L'autre demande, Paris, ESF, 1984.

OURY E., OURY J., POCHET C.
Miloud, ou l'année dernière j'étais mort, Vigneux, Matrice, 1986.

OURY F., POCHET C.
Qui c'est l'conseil ?, Paris, Maspero, 1979.

OURY F., VASQUEZ A.
Vers une pédagogie institutionnelle, Paris - Maspero, 1967, De la classe coopérative à la pédagogie institutionnelle, Paris, Maspero, 1971.

OURY J.
Psychiatrie et psychothérapie institutionnelle, Paris, Payot, 1977.

PAIN J. ( sous la direction de )
Placés, vous avez dit ?, Vigneux, Matrice, 1987.

PAIN J.
De la pédagogie institutionnelle à la formation des maîtres, Vigneux, Matrice, 1994.

PAIN J., VANDER BORGHT Ch.
Une intervention institutionnelle à long terme en maison d'enfants : essai de reconstruction méthodologique a posteriori, dans Revue Recherche et Formation n° 6, INRP, Paris, nov. 1989.

PLUYMAEKERS J. ( sous la direction de )
Familles, institutions et approche systémique, Paris, ESF, 1989.

POROT A.
Manuel alphabétique de Psychiatrie, Paris, P.U.F., 1975.

POURTOIS J.-P. et DESMET H.
Epistémologie et instrumentation en sciences humaines. Bruxelles, Mardaga, 1988.

PREMONT J.
Interventions psycho-éducatives au Carrefour, Perspectives psychiatriques, 1986, 4-5.

PREVERT J.
Paroles, Paris, Folio.

RENDERS X.
Balises d'une pédagogie de la violence, Hum. Chrét., 1, 1986-1987, Ed. Licap, Bruxelles.

SCHOUTEN J., HIRSCH S., BLANKSTEIN H.,
Garde ton masque, Toulouse, Erès, 1993.

SELVINI M., CIPILLO S., D'ETTARE L., GARBELLINI M., GHEZZI D., LERMA M., LUCCHINI M., MARTINO C., MAZZONI G., MAZZUCCHELLI F., NICHELE M.
Le Magicien sans magie, Paris, ESF, 1980.

SELVINI M., ANOLLI L., Dl BLASICO P., GROSSI L.
Dans les coulisses de l'organisation, Paris, ESF, 1984.

SERRES M.
Le Tiers-Instruit, Paris, François Bourin, 1991.

SPIEGELMAN A.
Mauss, Paris, Flammarion, 1989.

TILMANS E.
La thérapie Familiale dans son approche spécifique des jeunes enfants, Thérapie familiale, Genève, 1981, Vol. n° 2.

TILMANS E., MEYNCKENS M.
La création de l'espace thérapeutique lors de l'analyse de la demande, Thérapie Familiale, 1987, Vol 8, n° 3.
Erratum paru dans Thérapie Familiale, Genève, 1988, Vol 9, n° 1.

TOSQUELLES F.
Quelques aperçus sur l'histoire de la psychothérapie ( perspectives sur la psychothérapie institutionnelle ), Colloque des Méd. des H.P. du Sud-Est - Les Baux, 19 oct. 1963. L'information Psychiatrique, juin 1964 n° 6.
Education et psychothérapie institutionnelle, Vigneux, Matrice, 1984.

TOSQUELLES F.
A propos de psychothérapie institutionnelle, dans Revue de psychothérapie institutionnelle, n° 6, 1973.

VIDON G., PETITJEAN F., BONNET-VIDON B.
Thérapeutiques institutionnelles, Encydopédie médico-chirurgicale, Paris, Psychiatrie, 37930 G 10-1989.

Von BERTALANFFY
Théorie générale des systèmes, Paris, Dunod, 1980.

WATZLAWICK P., HELMICK BEAVIN J., DON JACKSON D.
Une logique de la communication, Paris, Seuil Coll. Points, 1979.

WINNICOTT D.W.
L'agressivité et ses rapports avec le développement affectif, dans De la pédiatrie à la psychanalyse, Paris, Payot, 1969.

WINNICOTT D.W.
La tendance antisociale, dans De la pédiatrie à la psychanalyse, Paris, Payot, 1969.


Pour retourner à l'endroit dont je viens de partir



je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be

 

Création le 18 octobre 2004.
Dernière mise à jour le dimanche 02 mai 2010.
DS.ds


 


Fin du dossier























































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 

































































































































































































Bravo de m'avoir trouvé

Félicitations

Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.



... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ... a été retirée par souci de simplicité.







Vérification d'accessibilité

Le site est bien visible avec Internet Explorer 3.0 et plus et Netscape ( quelques instructions ignorées )

Vérification faite avec windows 3.0/95/98/XP

La présentation est prévue pour écran 640x480 mais est encore correcte avec les écrans plus grands 1600x1200 ou autres.


Mes plus vifs remerciements vont à mon webmaster, le docteur Guy De Saedeleer : sans sa créativité et son infatigable persévérance, ce site n'existerait pas.
Ce 22 septembre 2008,
Jean-Yves Hayez


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 







































































































































































































































































































































































































... Inutile de continuer à dérouler car ce qui suit n'est constitué que d'informations techniques automatiques dont les textes sont déjà repris plus haut.

... Ce qui suit ne mérite pas d'être imprimé pour les mêmes raisons et n'a rien à voir avec le texte du professeur Jean-Yves Hayez.





































 

je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 




















































































































































































Ce site a été composé par un bénévole sans aucune rémunération sinon l'estime et l'amitié du professeur Hayez.

C'est dans un mail que le professeur Hayez lui adressait qu'il l'a traité de fourmi laborieuse.

L'hébergement du site est situé sur lycos depuis le début en 2001 et nous les remercions ici d'avoir pratiqué cette action bénévolement également avec beaucoup de professionnalisme.

Malheureusement le site gratuit chez Multimania-Lycos a été supprimé par Lycos le 15 octobre 2006 pour une raison non expliquée. Nous le regrettons vivement et ceci altère fortement ce que nous disions au paragraphe précédent.



... L'empreinte digitale dans le coin gauche de l'en-tête appartient au pouce droit du professeur Jean-Yves Hayez ... a été retirée par souci de simplicité.








Vérification d'accessibilité

Le site est bien visible avec Internet Explorer 3.0 et plus et Netscape ( quelques instructions ignorées )
Vérification faite avec windows 3.0/95/98/XP

La présentation est prévue pour écran 640x480 mais est encore correcte avec les écrans plus grands 1600x1200 ou autres.


Mes plus vifs remerciements vont à mon webmaster, le docteur Guy De Saedeleer : sans sa créativité et son infatigable persévérance, ce site n'existerait pas.
Ce 22 septembre 2008,
Jean-Yves Hayez


je serais très heureux de dialoguer avec vous à ce propos : jyhayez@uclouvain.be












 
























































































































































































































 

liste des mots-clés du site au 28 septembre 2005.

abus sexuel, accompagnement éducatif, adolescents abuseurs, adolescents, allégation d'abus sexuel, angoisse de séparation, angoisse, anxiété, assuétude, autorité parentale, beaux-parents, besoins psychiques des enfants, bizarrerie sexuelle infantile, cadre thérapeutique, confidences, confidentialité, conformisme, culpabilité, debriefing collectif, délinquance, dépendance, dépression, destructivité, deuil compliqué, deuil pathologique, éducation sexuelle, enfant abuseur, enfants, énuresie, éthique, équipes SOS-Enfants, famille, famille reconstituée, Familles restructurées, guerre, identité, infanto-juvénile, intervention de crise, Jean-Yves Hayez, jeux sexuels, livres, mendiants, mort, mort d'un proche, mots-clés, pédopsychiatrie, perversion sexuelle infantile, perversion sexuelle, peur, pornographie, protection, psychiatrie de liaison, psychothérapie, publications, relation de soin, réparations, réseau de santé, sanctions, secrets de famille, séparation parentale, sexualité infantile, sexualité normale, signalement, soins pluridisciplinaires, stress, SOS-enfants, suggestibilité, syndrome de stress post-traumatique, traumatisme psychique, trouble de l'endormissement, trouble du comportement, trouble psychique, urgences, violence, vulnerabilité.