Abus sexuel ; sexualité contrainte ;
épines sexuelles


Dossier confectionné par J.-Y. Hayez (1)    
20 août 2007    

... sexualite subie ...


Je vous propose d'abord deux articles inédits, qui synthétisent mon opinion sur le thème de l'abus sexuel en 2007.

Dans le premier, intitulé   «  La sexualité subie », je commence par rappeler qu'il existe un gradient de gravité dans les agressions sexuelles que subit l'enfant. Les plus fréquentes et les moins graves ne sont que des épines sexuelles. Puis, progressivement, on passe aux abus graves, qui ont pour effet, soit d'allumer, voire de pervertir l'enfant, soit de le traumatiser psychiquement. J'explique en détail les causes, les signes ; j'évalue les effets des prises en charge institutionnelles contemporaines et je propose ma conception de la prise en charge et du traitement.

Le second article, beaucoup plus bref, intitulé  « La sexualité des enfants et des adolescents. Première partie : généralités » définit ce qu'est la sexualité mais surtout, il montre combien, entre la sexualité consentie et la pire agression sexuelle ( abus ), il peut exister un monde de l'entre-deux, où l'appréciation des responsabilités est très difficile.

On peut compléter la lecture de ces deux articles introductifs par celle de l'article introductif du dossier  maltraitance. J'y parle de la maltraitance de façon plus générale.

Invité depuis 1975 par l'Etat Belge à donner mon avis sur ces questions, et ayant travaillé de nombreuses années dans les équipes " SOS - Enfants " de mon pays, j'ai une grande expérience de la prise en charge de ces problèmes de maltraitance et d'abus sexuel.

C'est ainsi qu'avec mon collègue Emmanuel de Becker, nous avons rédigé le livre

...   L'Enfant victime d'abus ... « L'Enfant victime d'abus sexuel et sa famille : Evaluation et traitement », ( PUF, 1997 ). Nous avons également rédigé l'article de synthèse   «  L'abus sexuel sur mineurs d'âge. », pour l'Encyclopédie médico-chirurgicale.

Le chapitre «  Le traitement des mineurs abusés sexuellement et de leur famille », lui a été publié dans l'ouvrage collectif Criminologie et psychiatrie ( sous la dir. de T. Albernhe ) et esquisse quelques modèles d'organisation générale des prises en charge.

L'article   «  Autour de l'abus sexuel, de sa prévention et de sa prise en charge » constitue un autre réflexion générale. Il en va de même de l'article   «  A l’écoute des enfants victimes d’abus sexuels », article paru en 2003, dans la revue française, Le journal du psychologue.

Il en va encore de même du texte Respecter vraiment l'enfant Critiques et propositions, 157-173, in Signaler et après ?, ( sous la dir. de Le Run J.-L., Leblanc A. et Sarny F. ), 2005, Erès.

II. D'autres articles traitant des questions plus précises et notamment :

A. Quel est le devenir à long terme des enfants victimes d'abus sexuel ?

- Je réponds d'abord à cette question pour l'abus sexuel en général, dans l'article, couplé à une retransmission audio Le devenir à long terme des enfants et des adolescents victimes d’abus sexuel. Vous pouvez également écouter la retransmission audio de la conférence à l'origine de l'article. Retrouvée par hasard en 2010, je ne retire rien de ce que j'ai dit dix ans plus tôt. Si vous n'arrivez pas à visualiser cette vidéo cliquez ici

- Je reprends ensuite le même thème, en me centrant sur les conséquences de l'inceste, dans l'article Le devenir à long terme des enfants et des adolescents victimes d'inceste

B. Existe-t-il des facteurs de risque ou de protection qui, à égalité d'actes commis, feront probablement que l'effet sera plus lourd ou plus léger ? Cette question est discutée dans l'article   «  Facteurs de risque ou de protection chez le mineur d'âge victime d'abus sexuel », publié en 2003, dans les actes de la conférence de consensus de la AFP ( association française de psychiatrie )

C. La question du traitement, du moins celles des victimes et de leur famille, l'article   «  la sexualité subie » en parle dans sa dernière partie. Il en va de même dans le livre précité.

- Le texte Réaction de Jean-Yves Hayez, publié dans le Journal du droit des jeunes, 194, 2000, p. 28 et sq discute de l'opportunité d'une psychothérapie après abus sexuel. Il s'inscrit dans un débat où interveiennent plusieurs auteurs et qui concernent des affirmations provoquantes ( il a l'habitude !) de H. Van Gijseghem dans ce domaine.
Si vous n'arrivez pas à visualiser ce site cliquez ici

N.B. Une contribution à valeur historique s'appelle

  ... Le traumatisme de l'inceste ... «  L'accompagnement psychosocial d'un cas d'inceste « bien ordinaire » et quelques variantes », chapitre du livre collectif « Le traumatisme de l'inceste »

III.

Un document video : Dans l'excellente émission télévisée « Faits divers » ( RTBF : José Dessart Léon Michaux ; 1999 ), je donne mon avis sur des abus sexuels contre de très jeunes enfants. Retrouvée par hasard en 2010, je ne retire rien de ce que j'ai dit 10 ans plus tôt.
Si vous n'arrivez pas à visualiser cette vidéo cliquez ici

Je vous propose ensuite un interview réalisé par le journaliste Pascal De Gendt. Il porte sur les conséquences d'abus faits sur tout-petits et sur la manière plus ou moins fiable dont ils en parlent. Il a été publié dans l'hebdomadaire belge Télémoustique le 22/12/201O.

IV. Quelques échanges de courriel avec des auteurs d'abus, des parents et des professionnels

A. Des auteurs d'abus peuvent-ils m'écrire dans l'après coup ?

Oui, bien sûr, et parfois avec un repentir très réel ! Je n'ai jamais prétendu que tout abus était de nature irréductiblement diabolique !

1. Un adulte m'écrit parce qu'il se souvient avec beaucoup de culpabilité d'un abus sexuel qu'il a connu lors de sa préadolescence : Fellation abusive entre mineurs

2. Un adulte m'écrit pour des raisons analogues. L'abus a eu lieu vers la fin de son adolescence Ado, j'ai abusé de ma cousine

B. Des ex-victimes m'écrivent également

1.  Peut-on guérir vraiment de l'inceste ?

2. Deux jeunes dames adultes m'écrivent pour me parler d'un inceste avec leur frère quand elles étaient enfants et jeunes adolescentes :
Un inceste frère-sœur de longue durée
Un inceste frère-sœur de longue durée (II)

3. Une autre jeune adulte m'envoie un courrier analogue Jeu sexuel ou relation incestueuse frère-soeur ?

C. Courrier émanant de parents de victimes

- Une maman me parle de sa fille de deux ans et demi, Marie, victime d'attouchements, et pour qui rien ne se passe « Moi, j'ai touché le zizi de tonton Marc »

Cet échange avec la maman est suivi par un échange à son propos avec le Pr Maurice Berger (Saint-Etienne)

D. Courrier émanant de parents d'auteur

- Une maman m'écrit, horrifiée parce que son fils de quinze ans consulte trop de pornographie sur Internet à ses yeux, mais surtout parce que l'ado a déshabillé et touché une petite fille de deux ans et demi Un ado a déshabillé et touché une petite fille de deux ans et demi

E. Courrier émanant de professionnels

Des travailleurs sociaux m'ont interpellé à propos d'abus répétés commis par un adolescent de 13 ans

V. Dénoncer, une aventure à risques

Quand l'abuseur suspect est un immigré alcoolique et sans ressources, ça va encore à moitié. Mais quand on s'attaque à des gens plus influents, bonjour les dégâts !

Ma collègue Catherine Bonnet l'a payé par de longues années de persécution, et j'ai préfacé avec plaisir son livre

  ... l'enfance muselée ... « L'enfance muselée »

Je vous propose aussi mes réflexions sur l'affaire d'Outreau dans l'article   «  L’affaire d’Outreau et ses durs enseignements »

Et il a encore l'article   «  Evoquer l'abus sexuel sur mineurs d'âge, une aventure suicidaire »

VI. Dossiers thématiques complémentaires à celui-ci :

A propos de la maltraitance en général.

A propos de la prise en charge des auteurs, adultes et ados.

A propos de la sexualité désirée par l'enfant  : dossier Sexualité normale

VII. Textes à valeur historique :

Du discours du mineur d'âge sur l'abus sexuel. Faux positifs et non-crédibilité. Texte paru en 1999 dans la revue Louvain Médical.

Mots clés

Abus sexuel ; sexualité contrainte ; épines sexuelles ; traumatisation secondaire.

Si vous voulez en discuter avec moi

(1). Psychiatre infanto-juvénile, docteur en psychologie, professeur émérite à la Faculté de Médecine de l'Université Catholique de Louvain, premier chef du service de Psychiatrie Infanto-Juvénile des Cliniques universitaires Saint-Luc.
Courriel : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps
Retour au début

 

Création le 25 octobre 2009.
Dernière mise à jour le dimanche 25 janvier 2015.
ds.ds