L'enfant-sujet ; le désir d'enfant aujourd'hui ; l'engagement de soi du thérapeute


Dossier confectionné par J.-Y. Hayez (1)    
20 août 2007    

 sein


Ce premier dossier thématique décrit des réalités très importantes à mes yeux. Les textes s'inspirent largement des conférences que j'ai données en 2006 aux Facultés Universitaires Notre-Dame de la Paix dans le cadre de la chaire Francqui qui m'avait été attribuée.

Le premier texte, intitulé « l'enfant, sujet humain ou objet précieux ? » discute autour de cette essence de sujet, présente en nous dès notre naissance et très probablement avant. J'y montre aussi combien la relation avec ces jeunes sujets que sont nos enfants y est perpétuellement menacée par la tentation d'en faire l'objet de notre plaisir, de notre ignorance ou de notre pouvoir.

Le second texte complète et précise le premier. Il se penche sur la nature de notre désir-projet d'enfant contemporain . Il décrit notamment une série de désirs- projets à risque de ne plus garantir l'altérité de l'enfant.

Le troisième texte est d'une toute autre nature. Comment un professionnel peut-il fonctionner face à l'enfant, pour bien accompagner sa croissance, en soulageant ses peines et en l'invitant à bien utiliser ses ressources. De multiples façons et en se référant à des méthodes variées, sans doute, mais dont le fondement est toujours un engagement authentique de sa propre personne. « L'engagement de soi du thérapeute. », c'est bien ce que décrit ce texte, en l'illustrant abondamment par ce qu'a été et ce qui est toujours mon engagement personnel dans ma vie professionnelle.

Vient alors le texte La communication adulte-enfant, en éducation et en psychothérapie. figurera, à peu près sous cette forme dans le livre La parole de l'enfant en souffrance écrit avec le Pr E. de Becker, coll. Enfances, Paris : Dunod, en librairie le 24/02/10.

Vient ensuite, le texte A propos de la communication non-violente qui décrit les composantes de cette non-violence dans la communication et dénonce notamment la confusion que l'on peut faite entre « violence » et « exercice de l'autorité »

Je vous propose ensuite l'article Le discernement chez les mineurs d'âge , réflexion que j'ai menée sur l'existence d'une capacité de discernement chez l'enfant.

Les échanges de courriel avec les parents ou les professionnels nous plongent souvent au cœur de la question : « Qu'est-ce qu'un sujet et comment le respester ? »
 - Ainsi, un travailleur social français me parle d'un adolescent extrêmement rebelle à l'idée de l'aide sociale, et que je considère pourtant comme un parfait résilient original : A propos du droit à être soi-même

Mots-clés

Enfant-sujet ; sujet humain ; désir d'enfant ; projet (d'enfant) ; engagement de soi (du thérapeute) ; empathie.


Si vous voulez en discuter avec moi

(1). Psychiatre infanto-juvénile, docteur en psychologie, professeur émérite à la Faculté de Médecine de l'Université Catholique de Louvain, premier chef du service de Psychiatrie Infanto-Juvénile des Cliniques universitaires Saint-Luc.
Courriel : jyhayez@uclouvain.be

Retour au menu princeps